Walhalla

« We live like caged beasts waiting for the day to let the rage free. »
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue Invité, nous sommes en Janvier 2102. Le Quadra vient de subir l'Ordre d'Exception 99 !
Nous vous rappelons que le Walhalla est réservé à un PUBLIC AVERTI.
Venez donner votre avis sur la restructuration du W : ICI

Partagez | 
 

 3.LE PARCOURS D'UN ASE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Odin
    Votre destin.

avatar

Date d'inscription : 14/08/2010
Messages : 499
Localisation : En hauteur.

Emploi : Vous guider.
Faculté : Vous surprendre.
Maîtrise : Parfaite.


MessageSujet: 3.LE PARCOURS D'UN ASE   Dim 19 Aoû 2012 - 12:10

LE PARCOURS D’UN ASE




    SOMMAIRE


    NAISSANCE
    L’UMBILICUS
    LES WOTANS
    DOMESTICITE
    DECONDITIONNEMENT
    CLANDESTINITE



NAISSANCE


Les tous premiers Nornes furent unanimement d'accord pour conserver un contrôle absolu sur les Ases. Une Loi Unique fut votée, tout nouveau-né devra être testé. La prise de sang immédiate qui en résultera sera sans appel pour l'enfant et sa famille. Déclaré immunisé, le bébé deviendra un membre à part entière de la société vanéenne et rentrera sans encombre parmi les siens.

Déclaré mutant, le nouveau-né sera envoyé, sans retour possible, à l'Umbilicus. Les enfants sont ainsi arrachés aux bras de leur famille et rien ne filtrera de ce qu’il adviendra d‘eux. L’enfant Ase devient un numéro, il perd toute identité propre et il lui est impossible de retrouver ses parents biologiques. Freyr est l’unique gardien de ces précieuses informations.

Quel que soit le lieu de la naissance, la fin de la grossesse signalée par Freyr, si les parents ne viennent pas à l'hopital, un escadron de Skulds accompagné d'un médecin viendra tester l'enfant. Il n'existe que très peu de moyens d'échapper à la déclaration hormis soudoyer le docteur. Certains couples, conscients du risque d'enfanter un mutant prennent leurs précautions très tôt afin de soustraire leurs rejetons à la Loi. Et si pour les plus fortunés, ce n'est qu'une formalité, les gens les plus pauvres s'endettent quelquefois pour toute leur vie pour payer un médecin marron indépendant ou affilié à un gang, qui falsifiera le test. Les gangs en profitent souvent pour recruter le mutant une fois devenu adulte.


L’UMBILICUS OU OMBILIC


L'Ombilic fut créé en 2052, c'est un secret très bien gardé et son emplacement l’est tout autant. Les nouveaux nés y sont transportés dans des convois blindés et protégés des Skulds. Il est bâti au coeur de la jungle, à l’épicentre du continent. Il en fut décidé ainsi pour tenir les Ases le plus éloigné possible de la civilisation et de leur famille. Se fondant dans la végétation dense et luxuriante, un dôme translucide se dresse fièrement, s’élevant à une vingtaine de mètres du sol. Il n’existe aucune porte à proprement parler, toute entrée ou sortie ne peut être qu’aérienne. Le dôme est coulissant, dévoilant la large plateforme qui accueille le convoi-navette des nouveaux-nés. Impénétrable et indestructible, le dôme est issu de la meilleure technologie du Walhalla, il est impossible d’en percer le bouclier protecteur.


*cliquez pour agrandir*

Creusés dans le ventre de la terre, plusieurs ascenseurs desservent les différents niveaux du Centre. Chaque palier correspond à un stade de la vie de l’enfant aséen :

    ► A son arrivée, le bébé se voit tatouer son identifiant dans le bas du dos ; une puce qui permet de le localiser selon ses déplacements futurs dans un rayon de trente kilomètres ( située en général dans le haut de la cuisse, un pistolet à injections suffit pour la placer ) et bien entendu, Pulcis pour les nourrissons femelles. Le mutant ne sera appelé désormais que par son matricule, et ce, jusqu’à sa sortie de l’Ombilic où un nom et un prénom pourront lui être octroyés. Placé ensuite dans un incubateur, le nouveau-né sera étudié sans répit par des scientifiques chargés uniquement de cette période. De sa naissance à ses cinq ans, l’enfant est en phase de sommeil. Tous les apports nécessaires à son bon développement physique sont transmis via l’incubateur sous forme d’un liquide que l’on qualifie d’amniotique. De même, on veille à leur développement musculaire avec des électro-stimulateurs qui évitent l'atrophie des muscles. L'enfant sait en général marcher naturellement à la sortie de la couveuse. Durant ces cinq années, l’enfant est également initié au langage, à la hiérarchie et au respect des Lois. Un logiciel d’apprentissage est relié à chaque incubateur, enseignant et dispensant sous forme d’images envoyées en continu au cerveau du petit Ase... L’endoctrinement et l’obéissance absolue débutent. Les doses de Survey sont ajoutées au fur et à mesure de la croissance de l’endormi.


    *cliquez pour agrandir*

    ► Dès ses cinq ans, l’enfant est éveillé. Débute l’observation face à son don. Les sujets les plus dangereux, non pour eux-mêmes, mais pour la sécurité de l’Ombilic, seront placés en isolement total et étroitement surveillés. A ce stade, certains dons particulièrement puissants sont jugés non utilisables et le mutant est euthanasié. Pour les enfants, dits non préjudiciables à leur entourage immédiat, la phase ‘apprendre à vivre en société’ débute. Des entraînements physiques, mentaux, apprendre à canaliser son énergie et donc à contrôler son don, le petit Ase n’est jamais complètement au repos. Il apprend l’écriture, le calcul, sous la férule de stricts enseignants triés sur le volet. Plus il grandit, plus sa capacité permet aux scientifiques d’orienter l’enfant au mieux. S'il développe des aptitudes physiques hors normes, il sera dirigé vers un enseignement plus corporel ; si capacités mentales, l’enseignement le sera également. Cette période est axée sur cinq ans, l’éveil est une phase encore mixte où garçonnets et fillettes se côtoient. L’éveil est la plus propice aux amitiés naissantes entre enfants. Les doses de Survey sont quotidiennes, l’enfant prend un comprimé par jour dans le but de le rendre plus docile, plus malléable, plus apathique.



    ► De ses dix à quinze ans, l’Ase est en apprentissage en vue de sa future utilité. Bien qu’encore vague pour certains ou latent pour d’autres, le don est la plupart du temps éveillé à cet âge. Les jeunes filles et jeunes hommes sont séparés et n’auront plus aucun contact. Le désir et pulsions sexuelles qui se manifestent à l’adolescence sont sous le contrôle permanent des scientifiques et du personnel qualifié de l’Ombilic. Le rapprochement entre Ases est proscrit, il est interdit d’avoir tout contact physique avec autrui. Le silence est de rigueur, les regroupements autorisés durant la phase d’éveil disparaissent. L’Ase passe d’une vie en communauté à un isolement quasi complet. Il développe ses futures capacités par des exercices éreintants. Les doses de Survey se prennent matin, midi et soir.



    ► A quinze ans, l’avenir de l’Ase se précise. S'il est jugé inapte à vivre parmi les Vanes, il peut être envoyé dans l’un des laboratoires Mjöllnir pour devenir cobaye ou toute autre chose. Il arrive fréquemment que des Ases soient tout simplement éliminés en vue de leur trop gros potentiel ou de leur résistance au Survey. Il n’existe, bien entendu, aucun chiffre ou rapport relatant ces malencontreux accidents. Dans la majorité des cas, l’Umbilicus prépare l’Ase à entrer dans un Wotan.

    Le travail d’élevage du Centre prend fin aux quinze ans du jeune Ase, préparé ou non, c’est à cet instant que tout se décide... Futur mutant destiné à servir aveuglement les Vanes ? Quel destin choisirez-vous de suivre... Ou plutôt de ne pas suivre ?


LES WOTANS


A l'âge de 15 ans, les Ases sont enfin autorisés à regagner la ville, ils sont donc accueillis dans un des Wotans de l'une des quatre villes. C'est là qu'on décide à quoi vont servir ces parfaits outils policés dès la naissance. Certains seront orientés chez les Skulds, d'autres seront achetés ou loués par des Particuliers riches qui en feront l'usage qu'ils désirent, certaines sociétés demandent des lots d'Ases qu'ils paieront une misère pour leur travail et leur docilité. Ces mutants-là peuvent avoir un appartement indépendant mais quelle que soit son orientation, chaque Ase domestique doit se présenter une fois par mois au Wotan. Là, on leur injecte leur dose de Survey, on contrôle leur conditionnement pour réguler les doses en fonction du pouvoir et du degré de docilité.

Lorsqu'un Ase domestique est ramené par son propriétaire à cause de problèmes divers, il peut être tout simplement "reprogrammé" selon la gravité de la faute. Ces malheureux mutants subissent une opération et des traitements télépathiques qui les lobotomisent. Ils ne sont plus ensuite capables que d'effectuer des gestes répétitifs et simples. Ils sont comme effacés. Il n'est pas rare d'en apercevoir balayer les Wotans ou les bâtiments publics. Dans d'autres cas, s'il s'avère que l'Ase n'a plus aucune utilité, il est proprement euthanasié.


*cliquez pour agrandir*


DOMESTICITE


Les Ases domestiques sont utilisés dans tous les domaines dans le Quadra. Selon leur degré de docilité et leur ardeur au travail, ils sont plus ou moins bien considérés par leurs propriétaires.
Employés par les entreprises ou par des particuliers, leur vie quotidienne est entièrement tributaire du bon vouloir de leurs acquéreurs. A la campagne, par exemple, le taux de mortalité des Ases utilisés pour les cultures est très elevé. De même pour les usines. Un nombre important d'Ases femelles ou mâles sont achetés pour servir de compagnie ou de jouets sexuels par leurs acquéreurs. A partir du moment où le mutant est vendu et hormis le contrôle mensuel, l'acheteur peut en faire ce qu'il veut.

La mort d'un mutant domestique doit être signalé par son propriétaire légal au Wotan mais même s'il a été tué volontairement, on ne considère pas ça comme un meurtre.
C'est donc une loterie, les chanceux qui sont vendus à des gens compatissants peuvent avoir une vie tout à fait paisible, même si le droit au bonheur ne fait pas partie de ce qu'on leur a inculqué. Pour d'autres, c'est une existence misérable rythmée par les coups ou les assauts de propriétaires qui les considèrent encore moins décemment que leurs animaux familiers.
Quelques sympathisants pro-mutants ont bien tenté de faire voter des lois qui interdisent la maltraitance aux Ases domestiques mais toujours en vain. La plupart des propriétaires considèrent comme normal de disposer d'un droit de vie et de mort sur leurs Domestiques.


DECONDITIONNEMENT


L'intoxication au Survey et le conditionnement patient et précis des Ases domestiques en font de parfaits outils au service du Quadra. On leur inculque l'obéissance, la docilité et le plaisir de servir dès le plus jeune âge. Le Survey est une drogue à accoutumance qui permet de contenir la puissance réelle du pouvoir, de refouler les émotions et également de maintenir le sujet dans une sorte de cocon protecteur qu'il ne souhaite pas quitter. Comme toutes les drogues, on peut évidemment être désintoxiqué du Survey, mais même ensuite, ce n'est pas pour autant que le mutant retrouve son libre arbitre.

Le déconditionnement d'un Ase domestique est donc un travail difficile, long et pas forcément couronné de succès. En aucun cas, un mutant ne pourra se libérer seul, il faut toujours une intervention extérieure pour ce faire.
Certains scientifiques curieux ou des médecins peu scrupuleux se sont essayés à l'exercice avec plus ou moins de succès. Les Black Mambas ont développés des méthodes efficaces pour recruter des Ases domestiques.
Neutraliser ou extraire la puce de localisation n'est pas très difficile lorsqu'on connait son emplacement, aucun mutant domestique n'essaieraient jamais de toucher à sa puce. Elle peut être grillée par des petits gadgets magnétiques ( ou par un Ase technopathe ) mais il vaut tout de même mieux l'ôter, d'autant qu'il arrive quelquefois qu'il y en ai deux si la première a mal fonctionné). Elle n'est pas placée très profondément sous l'épiderme, ce qui rend possible une extraction avec un simple scalpel ou même un couteau soigneusement désinfecté. Assister à la destruction de sa puce peut conduire le mutant à tenter de fuir. Quant au code-barre, il peut être recouvert par un autre tatouage que l'Ase choisira une fois libéré ou effacé au laser par des tatoueurs spécialisés qu'on trouve bien souvent dans la Ville Basse.
D'abord, la désintoxication au Survey est la première étape. Les Mambas disposent d'un produit qui élimine la drogue de l'organisme, même si ce n'est pas sans un certain choc émotionnel et physique.

Le déconditionnement est plus ou moins long selon les sujets et le degré de docilité, de 3 à 6 mois en moyenne. La deuxième condition indispensable est l'intervention d'un ou plusieurs mentalistes, empathes ou télépathes, afin de faire refleurir les émotions refoulées sous l'obéissance et les souvenirs flous de l'Umbilicus. Il faut ensuite établir un réel lien émotionnel avec le sujet, être à son écoute quasiment 24/24, remplacer le vide créé par le manque de drogue et l'absence d'ordres clairs. Contrer tous les mensonges et les lieux communs dont leur crâne est rempli, leur démontrer qu'ils ne sont pas juste des machines à obéir mais des êtres pensants et libres.
Le sujet doit aussi être surveillé étroitement, car la première réaction d'un mutant qu'on tente de sevrer et de déconditionner sera de retourner au Wotan. Et de dénoncer la personne qui l'a soustrait à la Loi. Dans les premiers temps, le déconditionnement est une agression pour le sujet et il faut des trésors de patience et de calme pour finir par gagner sa confiance et qu'il participe à sa propre libération.

Tout dépend aussi des cas et du pouvoir de l'Ase en question, certains ayant des dons facilitant le processus.
Le danger est aussi que le sujet troque un Maitre contre un autre, s'attachant hystériquement à son déconditionneur jusqu'à l'obsession. Le processus n'est de toutes façons pas sans risques et bien des mutants domestiques libérés depuis des années gardent des traces émotionnelles ou obsessionnelles de leur esclavage.
Certains restent tout aussi pacifiques qu'avant tandis que d'autres développent des idées de vengeance ou autres. Le déconditionnement n'est de toutes façons pas un acte anodin, les conséquences sur le mental du sujet pouvant être irréversibles.



CLANDESTINITE


Dans les Villes Hautes ou basses, il existe évidemment un bon nombre d'Ases clandestins. La grosse majorité sont les rejetons des plus riches qui grâce à leurs Wyrds ont acheté le médecin et leur ont fourni une identité Vane légale. Et même si la plupart des gens n'essaient pas de se soustraire à la Loi, certains même parmi les plus pauvres tentent par tous les moyens de sauver leur unique progéniture. Certains s'endettent donc à vie auprès des gangs ou de médecins véreux, mais resteront pour toujours la cible d'une dénonciation subite. Si les tentatives de falsification sont découvertes, le médecin, la famille ( y compris chez les plus riches ) sont accusés de Haute Trahison et incarcérés au Ragnarök. Même la fortune ne suffit donc pas dans ce cas à les sauver du couperet de la Loi.

Certains Ases ont échappés à l'Ombilicus parce que leur mère a été déclarée morte à la naissance et ne porte donc pas Pulcis. Mais il y en a très peu et leur vie reste toujours suspendue à un contrôle aléatoire ou à une dénonciation. A noter que tout citoyen se doit de communiquer ses doutes sur une personne. La délation est donc encouragée et récompensée.
Même dans la Ville Basse, un mutant clandestin doit apprendre à se méfier de tous. A ne pas utiliser ses pouvoirs en public, ni à trop se risquer aux confidences. Quelle que soit la Ville, l'existence entière d'un Ase clandestin n'est pas forcément plus facile que leurs frères Domestiques. Car s'il est découvert, il n'aura ni procès, ni avocat, il sera exécuté ou envoyé au Mjöllnir pour servir de cobaye. C'est aussi pour cela qu'intégrer un gang est souvent le garant d'une certaine sécurité et stabilité.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walhalla.forumsactifs.com
 

3.LE PARCOURS D'UN ASE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Walhalla :: ► AVANT PROPOS :: :: WALHALLASOGÜR-