Walhalla

« We live like caged beasts waiting for the day to let the rage free. »
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue Invité, nous sommes en Janvier 2102. Le Quadra vient de subir l'Ordre d'Exception 99 !
Nous vous rappelons que le Walhalla est réservé à un PUBLIC AVERTI.
Venez donner votre avis sur la restructuration du W : ICI

Partagez | 
 

 Franco Benedetta, Huscarl de Sudri

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Franco Benedetta

avatar

Date d'inscription : 02/09/2010
Messages : 33
Localisation : Sudri


MessageSujet: Franco Benedetta, Huscarl de Sudri   Jeu 2 Sep 2010 - 21:02

L ' I D E N T I T E



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
(c) Franco

    NOM : Benedetta.
    PRENOM : Franco.
    AGE : 48 ans.
    RACE : Vane.
    EMPLOI : Huscarl.
    LOCALISATION : Sudri
    Etat face au Virus : Vacciné.




L ' E S S E N C E



A L L U R E - G E N E R A L E

    Je n'aime pas parler de mon physique, ni même me regarder dans le miroir. Je ne reconnais presque plus le jeune loup que j'étais quand je suis sorti de l'Académie Skuld. Mon ventre un peu trop proéminent témoigne de mon appétit féroce pour les plaisirs de la table. Pourtant, je ne suis pas qu'un amas de graisse, il me reste une force et une présence indéniable. Il ne fait pas bon me provoquer ou il ne me faut pas longtemps pour réduire un visage en une bouillie que même ta mère ne reconnaitra pas.

    Mon visage ? J'ai de petits yeux noirs perçants que certains qualifieraient de vicieux. Je ne ferai pas de commentaires pour ma part. Mon nez est un peu trop gros ou disons qu'il n'a rien de celui d'une statue de ces putains de grecs. Ma bouche est fine, certains diraient qu'elle prend un pli très cruel parfois. Mais qui a envie de les entendre parler ? Quant à mes cheveux, malgré tous mes efforts, le temps me rattrape et je me dégarnis légèrement sur le haut du crâne. Mais je pense que la chirurgie pourra arranger ça facilement.

    Pour les vêtements, j'ai une large prédilection pour les costumes faits sur mesure, dans des couleurs sombres, ce qui avantage ma silhouette de taureau même si je ne dédaigne pas des tenues plus décontractées à l'occasion.



C A R A C T E R E

    Est-ce vraiment à moi de le décrire ? Je ne suis pas d'une totale objectivité envers moi-même bien entendu. Personnellement, je me qualifierai d'homme paisible même si mon métier ne m'en laisse pas le loisir.

    Je suis ambitieux, j'aime le pouvoir mais qui ne l'aime pas dans notre monde ? Se retrouver en bas de l'échelle n'a jamais fait plaisir à personne. Disons donc que je marcherai sur ceux qui s'agglutinent en bas de l'escalier plutôt que de les laisser prendre ma place. Cruel ? Non simplement réaliste, je n'ai aucune pitié pour ceux qui sont assez faibles de caractère pour végéter en bas.

    Que dire d'autre ? J'aime la bonne chère, les femmes et le luxe, dans cet ordre-là, même si je suis un célibataire acharné, il y a tant de poissons dans la mer que se stabiliser est hors de question même à mon âge.

    Je suis acharné dans mon travail, consciencieux. Ah oui, juste un détail, je déteste ces saloperies d'Ases, si je votais les lois ce ne serait pas à l'Umbilicus qu'on enverrait leurs chiards mais directement dans le trou. D'ailleurs, on devrait tous les stériliser, ça éviterait qu'ils ne contournent les lois pour se reproduire. Bien sûr, ils peuvent avoir leur utilité si ils sont bien conditionnés mais ça reste des pourritures contaminées.

    Quant au gouvernement, je leur dois ma place, je fais donc mon travail sans juger, je ne suis pas qualifié pour. Ils ordonnent, j'exécute et peu importe si je dois me salir les mains. Ca ne m'a jamais fait peur.



H I S T O I R E

    Je suis né en 2050 directement dans le taudis où végétaient mes parents. Ils avaient eu la permission d'enfanter malgré leur extrême pauvreté et c'était d'ailleurs leur rêve. Comme beaucoup de monde au Wahlalla. Personnellement, torcher le cul d'un chiard hurlant ne fait pas partie de mes priorités, je laisse bien volontiers ça à d'autres.

    Mais mes parents ont été comblés à ma naissance. Ils étaient Vanes tous les deux mais le manque d'ambition chronique de mon père les faisaient stagner dans le plus complet dénuement. Mon père travaillait partout où on voulait bien de lui, vidant les ordures à la décharge, quelquefois il cumulait deux boulots pour subvenir aux besoins de sa femme et de son fils. Ma mère ! Son affection étouffante s'épanouissait pleinement avec le bébé que j'étais. Elle restait à la maison pour prendre soin de son chiard, tentant de rendre le taudis de deux pièces où nous vivions un minimum habitable en le briquant consciencieusement. Ils se privaient de tout pour moi et me submergeaient d'amour. Dès qu'ils ont pu rassembler assez d'argent, ils m'ont fait vacciner alors qu'eux-même ne l'était pas.

    Ma mère aurait adoré que je reste le bébé vagissant dans son berceau, dépendant d'elle. Mais j'ai grandi, bien sûr et autant que je me souvienne, j'ai très vite eu une seule ambition en tête, partir de là ! Oui, j'avais de l'amour, de l'affection sirupeuse à foison, mes parents se saignaient aux quatre veines pour moi, mais je ne les respectais pas pour autant. Ingrat ? Non réaliste, ils se contentaient des miettes qu'on voulait bien leur jeter, moi je voulais plus.

    A l'école, j'ai vite compris qu'il fallait se faire respecter. J'étais déjà plus grand et plus fort que beaucoup de mômes ça ne m'était donc pas difficile de les avoir à ma botte. J'avais toute une cour qui faisait mes quatre volontés et me filait leurs jouets en souriant. Ce qui ne m'empêchait pas de travailler en cours, je savais que l'éducation était une clé pour s'élever dans la société.

    Mes études ont été assez brillantes pour que j'obtienne une bourse me permettant de m'orienter où je voulais. Et à 16 ans, j'ai choisi d'intégrer l'Académie. Devenir un Skuld me permettrait d'obtenir le respect et la reconnaissance qui m'étaient dus.

    Les quatre ans d'Académie ont été parfaits, j'étais un des ses plus beaux fleurons. De plus, en intégrant l'Internat, je ne voyais presque plus mes parents ce qui me comblait. Je ne partageais pas leurs valeurs, honnêteté, compassion etc, etc... Je ne les voyais dons qu'aux vacances fort heureusement. Ils sont venus à ma remise de diplôme, fiers de leurs fils dans leurs vêtements bon marché et l'odeur du taudis sur leurs peaux. J'avais honte de leur présence mais je souriais benoitement, après tout je n'en avais plus pour longtemps à végéter chez eux.

    J'ai eu mon premier poste, à patrouiller fier de mon uniforme dans les rues de la Ville Basse et j'ai économisé pour vite partir de chez eux. J'ai bientot loué un petit appartement d'une pièce, meublé, ce n'était pas grand-chose mais pour moi c'était le paradis. Mes parents, je leur rendais visite une fois par semaine. Mais c'est lors d'une visite hasardeuse que j'ai eu la désagréable surprise de constater qu'ils avaient receuillit un enfant. Sans doute que ma mère avait encore besoin de distiller sa débordante affection.

    Oh ça ne me dérangeait pas ! Qu'ils en prennent même une dizaine de gosses si ça les amusait. Rien à foutre ! Sauf que lors d'un de mes déjeuners dominicaux, j'ai vu des objets flotter dans l'air. Ma mère a palit, emportant le gamin dans l'autre pièce. J'ai fait semblant de rien, en rentrant j'ai juste prévenu mon supérieur. Mes parents et le môme ont été raflés le soir-même. Ils ont été jugés pour haute trahison et condamnés à perpétuité au Ragnarök, ils y sont morts il y a quelques années je crois. Le gamin est devenu un Ase domestique comme il se doit. Ils n'auraient pas du chercher à biaiser la Loi.

    J'ai d'ailleurs eu mon premier grade grâce à cette arrestation et ensuite, j'ai grimpé les échelons petit à petit. J'ai utilisé tous les moyens à ma disposition pour ça, je n'ai aucune regret. Bien sûr, j'ai beaucoup d'ennemis, mais j'ai des appuis puissants.

    J'ai été le plus jeune Huscarl de l'histoire des Skulds de Sudri, j'ai été nommé à 29 ans et je tiens le poste depuis. Et je ne suis pas prêt à prendre ma retraite. J'aime mon travail et tous les avantages qu'il me procure. Je vis dans un grand appartement dans la Ville Haute, j'ai des économies et toutes les femmes que mon fric peut m'acheter. Mon avenir est assuré.
    La seule épine dans ce bouquet de roses, ce sont les gangs qui se croient tout permis dans ma ville. Mais je me suis juré qu'avant ma retraite ils ne seraient plus que de l'histoire ancienne.



L I E N S


    ►Alekseï Kolman. Un Norne avec des burnes et vu ce que je sais sur lui, notre association n'est pas prête de se terminer. [PV]
    ► Sven Marko. Ce salopard a trop de Wyrds, trop d'influence, je le ruinerai. Une ordure d'Ase, j'en suis certain, mais encore faut-il le prouver.
    ► Sonja Randolph. La grue de Marko, à écraser comme lui.
    ► Capucine De Montmorency. Une vieille folle blindée de Wyrds et que je soupçonne de cacher des mutants. Un jour, elle fera une erreur.[PV]
    ► Winter De Montmorency. Même famille, même ménage à faire.[PV]
    ► Baptiste Malval. Huscarl de Nordri. Un vrai professionnel, nous avons les mêmes objectifs. Je le respecte.
    ► Dallas Fitzroy. Lui et sa famille sont aussi de l'engeance à éliminer. Peut-être même un gang.[PV]
    ► Luther Abram. C'était un bon Skuld mais il est devenu une loque. Il fait même sûrement partie d'un gang. Encore un nom à éliminer.[PV]


    Précisions ou informations complémentaires sur votre personnage :



L ' A F T E R


    Nom de l‘avatar : James Gandolfini.

    Comment avez-vous connu Walhalla : Par un de mes indics bien sûr.

    Présence sur le forum : Lorsqu'on a besoin d'ordre et de loi.



_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Franco Benedetta, Huscarl de Sudri

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Walhalla :: ► DIEGESE :: :: FICHES VALIDEES :: :: Vanes-