Walhalla

« We live like caged beasts waiting for the day to let the rage free. »
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue Invité, nous sommes en Janvier 2102. Le Quadra vient de subir l'Ordre d'Exception 99 !
Nous vous rappelons que le Walhalla est réservé à un PUBLIC AVERTI.
Venez donner votre avis sur la restructuration du W : ICI

Partagez | 
 

 Cypher Angelo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cypher Angelo

avatar

Date d'inscription : 28/01/2011
Messages : 1206
Localisation : Tu suis la piste de cadavres et c'est juste à droite après les ruines fumantes

Emploi : Mercenaire free-lance
Faculté : People have a nasty habit of getting dead around me


MessageSujet: Cypher Angelo   Sam 29 Jan 2011 - 11:14

L ' I D E N T I T E



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
(c) Moi-même

    NOM : Angelo
    PRENOM : Cypher
    AGE : Entre 28 et 32/33 ans, lui-même ne le sait pas.
    RACE : Vane
    EMPLOI : Mercenaire
    LOCALISATION : Récemment, de nombreux contrats l'ont amené à Nordri. Il est rarement plus de quelques jours au même endroit.
    Etat face au Virus : Porteur sain



L ' E S S E N C E



D E G A I N E

    Dans un de ces rades miteux, il est parfois possible de croiser une espèce d’armoire à glace, à l’apparence aussi brute que peu avenante. Le genre de type dont on se dit instinctivement qu’il a dû suffisamment en baver dans sa chienne de vie pour que l’Enfer lui paraisse être un havre de paix. Le côté répulsif est entretenu par l’association dérangeante d’un crâne rasé ou presque avec un regard noir, intense et extraordinairement pénétrant. Il semble particulièrement affectionner les teintes sombres et les militaria : Blouson, t-shirt noir, pantalon sombre, chaussures montantes, il a toute la panoplie. L’impression malsaine qui s’en dégage est sublimée par une démarche millimétrée quoique souple, qui témoigne d’une bonne maîtrise de soi … ou d’un si long entraînement qu’elle en est devenue naturelle, viscérale.

    Si la face dénote le caractère, les jeux de lumières montrent un visage buriné par les épreuves, des muscles qui ont beaucoup servi, et on devine que ce n’était pas pour fabriquer des charpentes. Dans le regard d’acier et la crispation permanente de la mâchoire carrée, on peut voir une violence omniprésente, intériorisée, un feu permanent menaçant de l’embraser. Lorsque les seigneurs de la naissance ont partagé les vertus pour les nouveaux-nés, ils ont dû lui oublier sa part de bonté… Enfin, c’est ce qu’on peut voir d’un coup d’œil superficiel, qui s’attarderait peut-être un peu trop sur les cicatrices du boxeur que l’on voit sur ses phalanges...

    Le reste du corps montre que le beau bébé (à vue de nez, un bon mètre quatre-vingt dix pour quatre-vingts, quatre-vingt dix kilogrammes) prend soin de s’entretenir. Pas un poil qui dépasse, pas un muscle abdominal de travers, une santé de fer : mens insana in corpore sano serait à peu près le proverbe qui le caractériserait le mieux.



P S Y C H I A T R I E

    Il s’est toujours considéré comme déjà mort, cela lui paraissait être la meilleure solution pour souffrir moins des injustices de l’existence. Sans dire que c’est un enfoiré, faut quand même avouer qu’il n’a pas un caractère facile : indubitablement solitaire, foncièrement égoïste, profondément nihiliste, carrément barré. Il a envoyé dégager toutes les normes sociales lorsqu’il faisait partie d’une unité de Skuld Zero pour n’en retirer qu’amertume et désillusion. Il est amer, cynique, quoiqu’une finesse d’esprit et d’analyse parfois surprenante. Faux calme ou vrai dégénéré, la distinction est subtile : il peut tout aussi bien torturer un quidam avec une froide analyse pour obtenir des informations, sans aucun geste superflu et avec une précision chirurgicale, que s’emporter dans des déchaînements de violence inutile qui contrastent avec le détachement qui le caractérise le plus souvent. C’est un véritable kaléidoscope d’émotions, à la fois parfaitement mélodieux et complètement dérangeant. Ceci dit, s’il y a une constante dans son caractère, c’est une profonde conviction nihiliste où noir, néant, mort et écarlate ne forment qu’un maelström complexe et harmonieux de mort annoncée et de passion, une règle de vie non écrite qui guide une existence menée sans autre ambition que la survie, l’adrénaline et le goût du danger.

    Les on-dit et racontars montrent qu'il est très appliqué au travail. Limite, ce serait un parfait bonhomme à manipuler ... si seulement on savait ce qui le motiverait. Il accepte de nombreuses embauches pour des tarifs substantiels. Aucun de ses boss n'a jamais eu à se plaindre des services. Même, lorsqu'on compose son numéro de cellulaire, on ne peut que s'en féliciter tant l'homme met un point d'honneur à appliquer scrupuleusement les objectifs du contrat. Objectif ou mission ? Toujours est-il que c'est un type sacrément appliqué, à la limite de la maniaquerie. Mais c'est ce qui fait sa réputation, après tout.



E N T R E - H I S T O I R E - E T - M E M O I R E - E C L A T E E

    Lorsque le regard se perd dans la jungle urbaine ou dans mon foyer forestier, on se surprend à rêver d’un monde où le passé, l’histoire jouaient un grand rôle dans l’identité des individus. Notre monde n’a plus d’histoire, nous n’avons qu’un « ici et maintenant. »

    Finalement, les caves ne retiennent que ce qui les intéresse. Quand on m’embauche pour nettoyer une crasse, on se fout de savoir d’où je viens. L’important est de savoir si je fais bien mon boulot et si je mérite le salaire et la réputation qu’on me donne.

    Ce qui doit gêner les Nornes qui m’embauchent, c’est l’impossibilité de mettre des renseignements sur un nom : Cypher Angelo n’existe pas. C’est une identité parmi d’autres. Je ne me souviens même plus quel fut mon premier prénom, mon premier nom de famille. L’éducation du Camp a bien fait son œuvre, je me suis retrouvé dressé en quelques années en une parfaite machine à tuer, qui n’a d’autre réflexe en entrant dans un bar que dénombrer les menaces potentielles, les armes et les points de fuite.

    Tout cela pour devenir un membre de l’unité Skuld Zero, un escadron de la mort destiné à la traque des mutants et opposants aux régimes, ou à de pauvres péquins qui se trouvaient sur la route de certains cadors aux dents longues. J’ai dû fêter mon entrée dans l’escadron voila six ans. C’était pitoyable, j’étais jeune et fanatique alors que du lait me sortait encore du nez. J’ai gagné des cicatrices, pas toutes corporelles et un carnet d’adresse. J’étais un anonyme, qui changeait quatre fois par an de nom et de matricule, on a falsifié mes codes ADN et détruit mes empreintes rétiniennes et digitales. Me demandez pas comment, je suis juste un technicien des décès, pas un bonnet des technologies. « Ils » m’ont tué à même pas vingt-cinq ans.

    On avait développé une franche camaraderie avec les membres de l’unité, cela nous permettait de donner un peu d’humanité dans un monde qui en était totalement dénué. Cette dernière part de moi-même a été complètement arrachée lors d’une descente fait par nos frères d’armes dans notre planque, un soir de préparation à une opération. Ils ont liquidé tout le monde, les cinq autres gars de l’unité. Je ne dirai pas comment je m’en suis sorti, chaque homme a ses trésors et ses secrets. J’ai voulu retourner au Camp, p’tit con que j’étais, pour reprendre d’autres affectations. Mais là où il y avait des baraquements et une clôture électrifiée, il ne restait que de vagues cratères et des ruines où tourbillonnaient des nuages de cendres. Le message était clair : le Camp n’avait jamais existé. Il n'y avait même pas de cadavres, pas même une carcasse de véhicule. Des années de vie, des millions de wyrds ont été effacés comme ça, sans coup férir.

    Je me suis terré dans la jungle, me faisant de cet enfer un foyer où j’aime toujours me retrouver quand les choses tournent mal. D’ailleurs, beaucoup de problèmes de la ville trouvent leur solution dans la jungle… Puis, lorsque j’eus terminé ma pénitence et ma retraite, je retournais en ville, là où se trouvaient des marais putrides, les odeurs nauséabondes de la peur des nantis, la sueur et la crasse des crevards et crève-la-faim. Alors, il y a fallu que je fasse de cette autre jungle un havre où je puisse évoluer à ma guise. L’expérience, la recommandation, l’application dans mon travail m’ont ouvert pas mal de portes. Des Nornes aux gangsters miteux, des Skulds pour qui j’avais des méthodes bizarrement familières, tous ont trouvé utile d’embaucher Cypher. Un excellent outil sacrifiable, une ombre sans histoire … Mon numéro de cellulaire a commencé à tourner parmi les pontes comme dans les bas-fonds. Les quelques petits rigolos ont essayé de retracer les appels voyaient une localisation perdue dans l’Océan ou dans le ciel. Selon la légende, y en a même un qui a triangulé ma présence sur la lune … Ca a contribué à forger ma réputation : on ne sait presque rien sur moi, un nom et un prénom auxquels ne correspond aucun fichier, aucun ADN, aucun badge. Moi-même, je ne sais rien sur ... moi. Je dois avoir vingt-huit, peut-être trente-deux ans, j'en sais rien. Ma mère n'est même pas un souvenir, ma vie semble avoir été faite de fantômes et de lieux oniriques, traversés les uns après les autres. Si j'y réfléchis, je ne me connais pas. Je porte juste la mort en moi, de la même manière qu'un artiste porte les arabesques de la statue qu'il sculpte dans son poignet expert. Tout ce dont je me rappelle, c'est d'une série de principes premiers, de modes opératoires pour mener des opérations, de livres abscons au titre étrange : l'Apocalypse, La Métaphysique des Moeurs , l'Être et le néant, ... Sans savoir d'où me viennent ces titres et les souvenirs de lecture. Mais ils restent des titres rassurants, des écritures, du tangible dans ma vie qui n'est que limbes.

    Ce qui est clair, c’est que les personnes qui ont commandité l’Unité Zero ont dépensé un demi-million de wyrds pour nous rendre invisibles en nous filant des cellulaires à forte protection passive, des badges à identité multiple, des implants sous-cutanés pour pouvoir tenter de résister à quelques pouvoirs mineurs des Ases et des mini-computers à très grande autonomie. On était la fierté du système. Les Zero ont très bien profité des enseignements du Camp jusqu’à leur anéantissement. Depuis, j’ai refait ma vie d’invisible, aussi bien à Nordri qu’à Sudri. J’ai continué à assassiner Ases et Vanes sans distinction ni passion, à rechercher des informations compromettantes ou arranger des accidents, détruire quelques immeubles, faire disparaître une ou deux cellules terroristes ou non. Il paraît qu’on apprécie mes services et ma discrétion. Même si l’on ne sait pas d’où je viens, même si je ne fais pas de publicité, le bouche à oreille le fait pour moi. Quand on donne mon numéro, on donne une garantie de réussite. C'est étrange car vu le nombre de patrons pour qui j'ai pu exercer en cinq ans, une bonne partie du gratin de Nordri et Sudri, beaucoup de truands des bas-fonds doivent avoir une connaissance en commun. Souvent, dans un litige, c'est le premier qui utilise cette connaissance qui l'emporte.

    Il est arrivé qu'on me demande comment réagissent les Ases quand ils soupçonnent que j'ai travaillé pour des structures d'élimination de leur race. On m'a demandé si cela me faisait quelque chose de particulier que de liquider un mutant ou un régulier, de chercher des renseignements sur tel gars soupçonné mutant ou tel autre. Pour moi, ça ne reste que de la connerie. L'identité de mon commanditaire ne m'importe absolument pas: tout ce dont j'ai besoin, c'est du paquet de wyrds. Vanes, Ases, il m'est arrivé de sympathiser avec les uns et les autres. De toute manière, lorsque l'on a pas de vie, de quel droit irai-je juger celle des autres ?

    Les yeux se perdent dans l’infini crépusculaire. L’introspection n’est jamais la meilleure des amies. Elle invite à se demander trop souvent « et si … », elle met en avant fêlures et craquelures de notre personnalité, une vacuité sans égal, un abîme.



L I E N S

    (N'hésitez pas à demander à nos membres un lien par mp avant la rédaction de votre fiche. Au Walhalla, il existe une multitude de gangs, voyez également avec leur chef. Si vous êtes un timide assumé, servez-vous de nos nombreux PV et PNJ. Ils sont aussi présents pour cela.)

    Lorsqu’il ouvre son computer ultraportable, Cypher consulte souvent certains fichiers lui indiquant prénom et nom des personnes qu’il a déjà pu rencontrer, pour qui il a déjà pu travailler, directement ou indirectement. Une sorte d’aide mémoire, au cas où on lui effacerait une sixième fois le contenu de son cerveau. Maniaque compulsif ? Peut-être ... Il n'aime pas oublier des détails qui pourraient s'avérer fatals.

    Sudri :

    Ville haute
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. ''On'' m'a demandé d'enquêter sur elle. J'ai pu l'approcher ... de loin. Vu sa position inconfortable, il n'est pas exclu que j'ai un jour une feuille de route à accomplir pour elle.
    ► Alekseï Kolman [PV]: Si je demandais à une personne dans la rue de citer qui m'a demandé d'enquêter sur Egée, c'est ce nom qu'il faudrait donner. Un vrai pourri, hautain, arrogant, qui n'a pas manqué une occasion de me remettre à ma place lorsqu'on a discuté boulot. J'ai effectué trois contrats pour lui à ce jour. Tous payés dans les temps, avec un cahier des charges précis. Un patron pas trop mauvais.
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Croisée de loin. J'ai plutôt eu affaire à son bras droit, Art Mitchell, et à son garde du corps Sarah. Ils ont mon numéro de cellulaire, au cas où ... J'ai cru comprendre qu'arrivé à un certain niveau, on ne pouvait se permettre d'effectuer certaines tâches sans un intermédiaire qualifié. Sans la tenir pour une espèce de gosse pourrie qui a tout pour elle, disons que je ne verserai pas une larme si elle venait à subir un regrettable accident.
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Ca pour une avocate ... Elle manie habilement l'art du barreau et je me retrouve un peu dans son espèce de misanthropie clinique. J'ai agi pour elle une fois, un service "d'effacement" comme il a pu en exister beaucoup.
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]: le Petit Prince de Sudri. J'ai jamais pu l'approcher mais, grâce à mes services judicieusement employés par ses administrateurs, un certain nombre de personnes non plus n'ont jamais pu s'approcher et ne le pourront plus jamais, d'ailleurs. La ville est parfois si dangereuse. J'irai pas lui serrer la main mais j'apprécie de travailler pour des technocrates de sa trempe. On sait ce qu'on doit faire, il n'y a pas de surprise au départ, ni à l'arrivée.
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Un Huskarl, un vrai mais qui n'est plus que l'ombre de ce qu'il était. M'étonnerait pas qu'il ait accès à certains dossiers sensibles me concernant. Je me rappelle avoir entendu son nom au camp. Un modèle à suivre, un exemple. Mais les souvenirs restent vagues... Il ne m'a jamais "contacté" pour un job, le vieux loup est trop honnête... ou alors, il n'a eu que faire de mon numéro jusqu'ici. On raconte beaucoup qu'il a une conception très ... personnelle de la loi.

    Bas-fonds

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Ca pourrait être un de mes concurrentes dans la vente de services s'il faisait montre d'un peu plus de professionnalisme. Son attachement au gang familial au détriment de l'efficacité brute est une de ses faiblesses. Un contrat honoré avec lui, payé en retard.
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Un sacré brin de jeune femme, je l'ai croisée une fois à l'occasion du contrat et son visage est resté gravé dans ma mémoire. Trop instable pour ma pomme et complètement frappée, elle n'en est pas moins attachante. Ca me ferait de la peine d'avoir un contrat sur elle.

    Nordri

    Ville haute

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Curieux personnage. Du genre à vouloir concentrer pouvoir judiciaire et exécutif à la fois. Pour elle, je ne suis rien de plus qu'un outil jetable mais pratique, rien d'indispensable mais utilisable à merci. Elle a de quoi payer et, grâce à mes services, elle peut notoirement étendre la portée de sa juridiction. Ceci dit, autant je la considère comme un bloc de glace, autant je dois être proche de la blatte ou du cafard dans son échelle de valeur.
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]: Lui, il me fait flipper. Un espèce de vieux loup de mer tranquille. Je serais pas surpris que mon numéro traîne dans un coin de son carnet.
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]: Autant le vieux loup m'incite à la prudence, autant l'incompétence chronique de la gamine est absolument parfaite pour que je puisse commettre mes petits boulots.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]: un enfoiré de première, aussi un des premiers à avoir dégoté mon numéro. Le lieutenant des Black Mambas a pourtant ce qu'il pourrait désirer de son gang, mais il y a certaines choses pour lesquelles il préfère passer par un particulier, allez savoir ... Je ne lui confierai pas un bouton de pantalon mais question paiement, faut avouer qu'il est réglo. C'est assez rare dans le milieu underground.
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]: un sale con arrogant, imbu de lui-même, technocrate et prétendant à l'omnipotence. A la fois cible parfaite et commanditaire précieux.
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]: un espèce de monstre, à éviter. Son efficacité est sans doute le meilleur outil des Skulds et un rappel constant qu'il me faut être au top niveau pour pouvoir bosser correctement à Nordri.

    Bas-fonds

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]: Une défoncé complète. Je me reconnaitrais presque dans ses idéaux si elle n'entretenait pas une haine stupide contre les Vanes. Heureusement qu'on ne me demande pas ma "race" à l'embauche. On dirait un chien fou, sans collier. Si je choisis de bosser pour elle, faudra qu'elle me paie d'avance, et pas en monnaie de plomb.
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]: Le Chef des Fusibles. Suffisamment équilibré pour pouvoir maintenir à flots sa bande de bras cassés. La manière dont il a mon numéro de cellulaire reste un mystère. Sans doute du bouche à oreille. Disons qu'il a été heureux de voir disparaître discrètement un promoteur un peu trop intéressé par le Collimateur Tesla.
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]: Sacré bout d'jeune femme. Rencontrée y a p'têt quatre ans alors que je sortais de la jungle et que j'étais prêt à accepter n'importe quoi pour quelques wyrds. On s'est frictionnés dans des combats clandestins et on s'est mutuellement fait une forte impression. Elle m'a embauché de temps en temps pour que j'lui apprenne quelques petits clefs pour l'aider à placer des techniques que son corps a appris mais que son esprit ne connaît pas. Mais ça reste que de l'épisodique, 'me demande ce qu'elle devient d'ailleurs.

    Westri

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]: Peut-être l'employeuse la plus gentille et respectueuse que j'ai jamais eue. Elle avait besoin de mes services pour mener sa propre enquête sur un trafic d'oeuvre d'arts et de livres rares qui gangrénait son musée. Ca changeait de mes boulots habituels. J'ai découvert et fait tomber des huiles du musée qui étaient impliquées. Au cours de cette enquête, nous nous sommes découverts une sympathie mutuelle. Pas suffisante cependant pour que se nouent des relations extra-professionnelles. Très pro' et appliquée, cette Ase mérite sans doute mieux que le traitement parfois ingrat dont elle fait l'objet.


    Si vous ne souhaitez pas que votre personnage apparaisse dans la liste suscitée, petit MP please ^^ La liste peut paraître longue mais il faut voir Cypher comme un maniaque et obsédé par la possible perte de ses capacités de mémoire, il note beaucoup ses ressentis et consigne les détails de ses commanditaires. Pour le reste, je suis ouvert à des types de relations autres que "strictement professionnelles" !


    Précisions ou informations complémentaires sur votre personnage : Puisse Dieu avoir pitié de ses ennemis, car il n'en aura aucune.



L ' A F T E R


    Nom de l‘avatar : Là, je suis une bille en graph’ d’avatar, etc. Si quelqu’un pouvait me filer un coup de patte. J’aurais bien vu un gars du style de Vinnie Jones, Liev Schreiber ou autre doux personnage. Bref, si le personnage vous inspire Pour le moment, j'ai jeté le dévolu sur Sam Worthington.

    Comment avez-vous connu Walhalla : Best RPG par l'entremise du super agent de comm', Mister Swan !

    Présence sur le forum : au moins une à deux fois par semaine




Dernière édition par Cypher Angelo le Jeu 23 Juin 2011 - 20:22, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Swan Black
    Big Boss des Black Mambas.

 Big Boss des Black Mambas.
avatar

Date d'inscription : 15/08/2010
Messages : 3531
Localisation : Nordri

Faculté : Empathie
Maîtrise : Presque parfaite


MessageSujet: Re: Cypher Angelo   Dim 30 Jan 2011 - 22:09

Bienvenue Cypher ( ça doit faire pas mal de fois que j'te le dis )


Le perso me plait beaucoup et il y a un gros potentiel pour des ouvertures en RP. L'histoire est courte mais c'est parfaitement justifié ( il va pas inventer ce dont il ne se rappelle pas Rolling Eyes ). C'est cohérent, logique et un mercenaire de cette trempe ne sera jamais au chômage dans le Quadra .
Tu m'as fait un peu peur avec ta liste mais là aussi ça correspond au perso et tu as même pensé à ceux qui ne voudraient pas y être.
J'ai juste deux remarques tout à fait personnelles du coup, en premier euuuh Franco honnête ? A mon avis, il a eu ton numéro avant Swan... Arrow
Et pour Swany justement, ben dans ta base de données tu n'as que Nick Bloom et il se présentera toujours comme un lieutenant du gang, jamais comme le Boss.

En dehors de ça, je pense que tu sauras tout seul éviter le grosbillisme en rp, je t'ouvre donc toute grande les portes du Quadra.
Au plaisir de te croiser

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diane Ambrose
    Dame de Glace

avatar

Date d'inscription : 23/01/2011
Messages : 1083
Localisation : Nordri

Emploi : Skaldi
Faculté : Une froideur à toute épreuve.

MessageSujet: Re: Cypher Angelo   Dim 30 Jan 2011 - 22:18

Bienvenue à la blatte qui me sera certainement fort utile de nombreuses fois, et je compte mes billets pour service rendu.

Donc aucun soucis pour figurer dans ta liste ! A très vite en RP.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...Alors tu t'es sculpté ce visage de glace
Pour qu'aucun sentiment n'arrive à la surface
Que tu puisses gravir l'échelon supérieur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cypher Angelo

avatar

Date d'inscription : 28/01/2011
Messages : 1206
Localisation : Tu suis la piste de cadavres et c'est juste à droite après les ruines fumantes

Emploi : Mercenaire free-lance
Faculté : People have a nasty habit of getting dead around me


MessageSujet: Re: Cypher Angelo   Dim 30 Jan 2011 - 22:22

Merci Swany ! On se croisera, ça promet de belles étincelles :)

J'ai édité la fiche pour les deux points qui chiffonnaient . Effectivement, j'devais pas être net quand je parlais de Franco, j'ai rectifié le tir et précisé ma pensée.

D'aucuns diraient que je me rends en Enfer en ouvrant les portes du Quadra ... Non, je vais chez moi !

Merci à vous, Ambrose. Toujours un plaisir d'entendre un vocabulaire si fleuri manié avec délicatesse par une langue acérée.
A très vite en RP, Dame !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thalie Crane
    Téméraire Utopiste

avatar

Date d'inscription : 05/09/2010
Messages : 1632
Localisation : Nordri

Emploi : Journaliste à la Voix de Thor

MessageSujet: Re: Cypher Angelo   Dim 30 Jan 2011 - 22:24

Bienvenue Cool Je ne sais pas si je te ferais apprécier les journalistes, mais j'sens qu'y a moyen de rigoler Bon jeu !

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
(Trumblr)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cypher Angelo   

Revenir en haut Aller en bas
 

Cypher Angelo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Walhalla :: ► DIEGESE :: :: FICHES VALIDEES :: :: Vanes-