Walhalla

« We live like caged beasts waiting for the day to let the rage free. »
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue Invité, nous sommes en Janvier 2102. Le Quadra vient de subir l'Ordre d'Exception 99 !
Nous vous rappelons que le Walhalla est réservé à un PUBLIC AVERTI.
Venez donner votre avis sur la restructuration du W : ICI

Partagez | 
 

 Cersei S. Isherwood [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Cersei S. Isherwood [terminé]   Ven 20 Avr 2012 - 13:03

L ' I D E N T I T E




(c)Psychozee

    NOM : Isherwood
    PRENOM : Cersei Susan
    AGE : 29 ans
    RACE : Vanes
    EMPLOI :  Norne
    LOCALISATION : Sudri
    Etat face au Virus :  vaccinée


P O U V O I R

    /



L ' E S S E N C E



A L L U R E - G E N E R A L E

    Cersei est une femme élancée, fine, avec d'interminables jambes. Son port de tête élégant et elle a le sourire facile, renvoit d'elle l'image d'une femme fière, élégante et agréable. Ce qui en fait une figure appréciée. Ses yeux verts en amande, qu'elle ne cerne de noir que pour les grandes occasions, ne sont pas facilement décryptables. Séduisante sans être provocante, un rien l'habille, elle ne se montrera jamais couverte de bijoux ostentatoires. L'étalage de richesse ne l'amuse pas. Ses longs cheveux blonds sont la plupart du temps détachés, sauf une fois encore lors de quelques occasions, elle sait que l'apparence sert la crédibilité, et étant encore jeune, une femme de plus, elle doit être crédible lorsqu'elle prend la parole. Chez elle, Cersei se vêt souvent simplement, avec des vêtements usés à la corde, mais confortables, à l'extérieur elle doit porter les marques du pouvoir, les tissus sont donc plus raffinés, les vêtements plus prêts du corps. Elle dégage un certain charisme, mais également une certaine gentillesse qui n'est pas sans induire quelques uns en erreur. La prenant souvent pour plus inoffensive qu'elle ne l'est.



C A R A C T E R E

    Idéaliste, c'est ce que la plupart disent d'elle. Cersei est davantage proche des Astrildes, que des P&P. Mais avec tout de même quelques réserves. Elle sait que l'égalité est impossible, lorsque des pouvoirs entrent jeu, il n'y a pas de place pour elle. Canaliser les Ases. oui. Les brimer, non. Elle éprouve une certaine empathie pour les familles qui se voient arracher leurs enfants pour qu'ils soient drogués et deviennent de bons petits soldats. Dans le meilleur des cas. Cersei porte haut l'image de la femme qui dans une société encore phallocrate, se voit, dans les couches les plus basses, encore contrainte de se vendre pour gagner son pain. Quand elles ne sont pas simplement vendues, aujourd'hui la beauté peut devenir une malédiction. Elle ne voit pas non plus l'homme comme un ennemi. Féministe, certes, mais pas extrémiste. Son combat à elle c'est d'arrêter le trafic de chair dont les Ases sortant de l'ombilicus sont les matières premières.

    Cersei est une féroce adversaire politique, elle n'élève jamais la voix, mais ses réparties font souvent mouche. Elle se départit rarement de son sourire, et beaucoup pense que rien ne la touche vraiment. Mais c'est simplement parce qu'elle a appris depuis longtemps à canaliser ses sentiments. Déterminée, elle n'abandonne jamais, la persévérance est une de ses qualités, si elle traverse des périodes de doute et de remise en question, ses idéaux restent ancrés en elle. En outre elle voit le doute comme une bonne chose, un moyen de réfléchir davantage à ce qu'elle fait. Il n'y a que les idiots qui ne doutent jamais.

    Cersei ne se laisse pas beaucoup de temps libre, sa condition de Norne l'oblige à assister à beaucoup d'événements et de réunions et à côtoyer des gens qu'elle n'apprécie pas en feignant la joie. Ce qui a tendance à parfois la mettre sur les nerfs, il n'est donc pas non plus rare qu'elle soit à fleur de peau une fois l'exercice terminé, risquant de se montrer franchement désagréable. C'est un personnage assez ambigu, on lui connait beaucoup d'amants et on la sait assez directe, pourtant jamais elle n'entrera en conflit direct, jamais elle ne prononcera un mot plus haut que l'autre. Son calme olympien va de pair avec une tendance à être tête brulée et à s'enfoncer dans des combats parfois perdus d'avance. L'importance pour elle est de poser les bonnes questions, elle sait qu'elle ne changera pas la société à elle toute seule, mais elle espère donner à réfléchir à ceux qui se vautrent dans leur confort en se mettant des oeillères pour ne pas voir que leur belle vie est batie sur un tas de cadavres.



H I S T O I R E


    Lorsque votre grand-père est Norne et votre père au conseil de l'Hugr, l'avenir est en quelques sortes décidé. On peut alors être riche, posséder tout ce que l'on souhaite, il n'y a alors plus de liberté. Mais Cersei ne pense pas qu'on soit prédestiné à être une personne, conditionnée par les circonstances. Il lui restait une seule liberté. Celle de devenir la femme qu'elle voulait être. Sa famille était reconnue pour être partisane de l'exploitation des Ases. Elle a toujours vécu avec des domestiques, des gardes rapprochés, et tous avaient ce regard vide qui la terrifiait.

    Sa mère, Régina, est une femme placide, sa vie était d'élever correctement son enfant. Cultivée, raffinée, elle lui transmit son goût pour l'art sous toutes ses formes. Maîtresse de maison parfaite, organisatrice de soirée, c'est ce qu'elle enseignait à Cersei.

    Son père, Eliott, est un homme qui parle fort, à grand renfort de geste. Le regard froid et habitué à donner des ordres et à être obéi dans la seconde, il n'avait pas franchement la fibre paternelle. Il espérait bien prendre la place de Jurgen à sa mort, plus militaire que politique, le poste de Norne ne l'intéressait pas. Voilà pourquoi il convainquit son père de former Cersei à sa place. Que le pouvoir reste dans cette branche de la famille était importante pour lui.

    Le Norne Abrams, était un homme froid, aux idées extrêmes, pour l'exploitation des Ases, qui se rendait assez régulièrement dans divers bordels. Sa vision des femmes et de ceux qu'il considérait tout juste mieux que des animaux le rendait profondément antipathique aux yeux de Cersei.

    Inscrite dans les meilleures écoles dès sa plus tendre enfance, c'était une jeune fille brillante, mais que tous jugeaient en fonction de sa lignée. Ce qui la blessait, bien qu'elle se garde de se plaindre. Plutôt jolie c'était une jeune fille studieuse qui a toujours refusé de tomber dans les excès qu'on prêtait à la jeunesse dorée. Quand bien même elle aurait voulu, sa famille montait la garde autour d'elle, pour qu'elle ne risque pas d'entacher la réputation des Isherwood.

    Lorsqu'elle obtint l'Edda, pour la récompenser ses parents trouvèrent judicieux de lui offrir une voiture, un chauffeur et un appartement près de son université, mais également plus proche de chez son grand-père. Le chauffeur était un Ase au regard tout aussi vide que les autres. Il se présenta lui même sous le nom de Julian. Il devait avoir environ son âge, elle sentit la nausée lui étreindre la gorge. Plusieurs fois elle essaya de lui parler, mais la discussion était stérile. Dans son costume de chauffeur, des lunettes dont il ne devait sans doute même pas avoir besoin sur le nez, il était le parfait petit domestique. Elle tolérait à peine sa présence. Et encore moins ce qu'il représentait.

    Elle lui avait dit plusieurs fois de partir, et au fond de son regard elle avait vu quelque chose s'allumer. Mais incapable d'obéir à cet ordre précis, qui signifiait être privé de la drogue dont il dépendait, il ne bougeait pas. De plus de chauffeur et de domestique, il lui servait également de garde du corps. Il pouvait générer un champ de protection, rendant inefficaces les armes et impossible l'approche.
    Un soir, alors qu'elle travaillait sur une dissertation, elle l'observa préparer la tasse de thé qu'elle avait l'habitude de boire avant d'aller dormir et une idée lui vint. Elle tourna la tête, sur le canapé il y avait Vitaly, son petit ami, qui travaillait ses cours de médecine. Leur relation durait depuis six mois, ils partageaient les mêmes idéaux. Un type bien que n'approuvait aucun membre de sa famille. Elle abandonna son stylo et déplia ses jambes pour rejoindre Vitaly qui la suivit du regard. Cersei avait ce sourire en coin qu'elle n'utilisait que lorsqu'elle avait une idée derrière la tête. Elle s'assit sur ses jambes et lui, passa automatiquement ses bras autour de sa taille.

    « Qu'est ce que tu veux ? »
    « Tu me connais trop bien. »

    Sa voix était soufflée, et elle parlait contre son cou, nul doute elle essayait d'endormir sa méfiance. C'était une technique vile, mais qui s'avérait être assez efficace. Sa main fine glissa sur le tissu de sa chemise.

    « Tu es bon en chirurgie, n'est ce pas ? »
    « Le meilleur de ma promo... »

    Il n'eut pas besoin de demander pourquoi, Julian passa dans son champ de vision et il comprit instantanément.

    « Tu es folle. »

    Il l'attrapa par les épaules et plongea son regard dans le sien. Elle avait l'air d'une petite fille prise en faute, mais qui ne regrettait absolument rien. Leur relation était fusionnelle, et ils avaient à peine besoin de communiquer pour se comprendre. Sa question voulait dire, s'il te plait enlève sa puce à Julian et cachons le pour le sevrer. Cette idée ne la quittait plus, c'était devenu son obsession. C'était louable, mais infiniment dangereux. Ensemble ils observèrent Julian quitter silencieusement la pièce.

    « S'il te plait... »

    Il poussa un soupir, mais à dire vrai, l'idée l'avait déjà effleuré. Il ne fit donc même pas semblant d'hésiter.

    « D'accord. »

    Son cri de joie se transforma en cri de surprise lorsqu'il la renversa sur le canapé.

    ...

    L'opération n'avait pas duré longtemps, ils avaient anesthésié l'ase. Puis avait méticuleusement saccagé l'appartement de Cersei pour faire croire à une attaque. Vitaly lui avait également injecté un tranquillisant pour faire crédible avait pris des bijoux et chargé Julian dans sa voiture. Sa famille possédait une maison éloignée, vétuste, ils ne l'utilisaient plus. Mais elle ferait une bonne planque. A son réveil la jeune fille avait appelé les Skulds qui avaient débarqué en force, constatant des traces de lutte et l'état encore second dans laquelle se trouvait la jeune fille, l'enquête sur les circonstances ne dura pas. Son grand père s'empara de l'affaire pour durcir encore les lois sur les Ases, ce qui fit quelque peu regretter à Cersei de ne pas avoir réfléchi à un plan n'incriminant pas les Ases. Vitaly lui rappela que peu importe ce qu'il se passait, tout le monde aurait de toute façon blâmé les Ases.

    Il fallait faire deux heures de route pour se rendre dans leur planque. Julian allait de mal en pis, le manque l'avait d'abord rendu hystérique, mais peu à peu il s'affaiblissait, Vitaly l'avait mis sous perfusion.

    « Tu sais que même une fois sevrés, certains retournent quand même au Wotan ? »
    « On va tout faire pour que ce ne soit pas le cas. »

    Cersei passait régulièrement sa main sur le front de Julian, il était brulant de fièvre. De plus en plus Vitaly lançait des regards jaloux à l'Ase qui occupait la plupart des pensées de son amour. Il se sermonnait mentalement à ce sujet, mais ne parvenait pas à être totalement rassuré.

    « Tu n'as pas de partiels demain ? »
    « Si. Je devrais y aller. »
    « D'accord. »
    « S'il te plait Vitaly, ne soit pas jaloux de lui, ne nie pas, je vois tes yeux quand tu penses que je ne te regarde pas. »

    Elle l'embrassa et quitta la pièce. Trop perspicace, sans doute, mais il se sentit rassuré. Il avait été stupide.

    ...

    « Julian tu pourrais m'apporter ce papier là-bas ? »
    « Et un s'il te plait ça t'écorcherait la bouche ? »

    Cersei éclata de rire, cela faisait deux ans depuis qu'ils avaient pris la décision de libérer Julian. La première année avait été un calvaire. Lui apprendre à ne pas obéir aveuglément, lui ôter l'envie de retourner au Wotan. Le sevrage qui leur avait apparu tâche ardue, leur paru une partie de plaisir lorsqu'ils se heurtèrent au conditionnement. Mais c'était de l'histoire ancienne. Un pantalon un peu large, un tee shirt blanc, les cheveux ébouriffés, il ne ressemblait plus à la caricature de comptable qu'on lui avait imposé.

    Vitaly se retourna, ne parvenant pas à lui en vouloir, le sourire de Julian était fier. Comme à chaque fois qu'il lui arrivait de dire non ou de lancer une pique et le rire de Cersei était une parfaite récompense. Celle-ci se leva d'ailleurs pour rapporter les dit papiers à son fiancé. Ils devaient se marier en hiver, au plus grand déplaisir de toute la famille. Elle avait terminé ses études et avait été nommé Njörd, la plupart du temps elle était avec son grand père et acquiesçait aux inepties qu'il déblayerait et qu'il pensait être des valeurs communes. Elle jouait un double jeu afin de ne pas remettre en question son héritage et pouvoir par la suite tenter de faire changer les choses.

    Il s'absentait de plus en plus, mais revenait irrémédiablement. Ayant toujours sa chambre à la maison. Vitaly plaisantait souvent sur le fait qu'il était un peu comme leur fils. Une plaisanterie qui lui laissait un goût amer dans la bouche.

    ...

    Cersei sentit les mains encore crispées sur ses cuisses se détendre, pour finalement laisser doucement retomber ses jambes. Elle posa son front contre l'épaule devant elle, ses bras toujours noués derrière sa nuque. Toujours coincée entre le mur et le corps chaud de Julian, elle n'avait aucune envie de bouger.

    « Je ne dirai rien, je sais que... »
    « Tais toi. S'il te plait. »

    Il avait finalement quitté l'appartement, rejoint un gang dans la ville basse. Cela faisait six mois qu'il avait disparu, ne donnant que sporadiquement des nouvelles. Son mariage était pour dans trois jours, lui se trouvait à un enterrement de vie de garçon.

    Quelques heures plus tôt, alors qu'elle sortait de la douche, elle l'aperçu dans l'encadrement de la porte du salon, il avait toujours son double des clés, qu'elle avait tenu à ce qu'il emporte. Les cheveux plus ébouriffés que jamais, une barbe de quelques jours lui mangeait les joues. Julian était plus attirant que jamais. Lorsqu'il s'était avancé vers elle, l'air un peu gêné de la trouver vêtue en tout et pour tout d'une serviette, elle n'avait pas réfléchi. Le bonheur de le voir, la panique du mariage, et cette attirance qu'elle refusait de reconnaître depuis quelques années se mélangèrent en elle. C'est elle qui avait pris son visage entre ses mains, qui avait pris ses lèvres et qui avait collé son corps contre le sien.

    Soudain la porte d'entrée s'ouvrit, avant qu'ils n'aient pu réagir Vitaly était sans la pièce. Un instant de flottement qui parut durer des heures pour les protagonistes. Il attrapa le bras de Cersei, qui ne parvint pas à le regarder en face, ne pouvant affronter son regard. Julian voulut s'interposer, et toute la colère et la rage de Vitaly retomba sur lui. Il relâcha Cersei qui perdit l'équilibre, tandis que la main du médecin vint enserrer la gorge de l'Ase. Celui-ci ne déclencha pas son pouvoir, il se contenta de le fixer. Julian criait, mais ses paroles restaient lointaines dans l'esprit de la jeune femme. Sans doute le vane aurait pu le tuer que celui-ci n'aurait pas bronché, il ne cherchait pas à se défendre. Lorsqu'elle vit ses jambes commencer à faiblir, Cersei se redressa d'un bond.

    « S'il te plait Vitaly ! »
    « Je le savais ! Ça dure depuis combien de temps ? »
    « C'était la première fois ! »
    « Tu penses que je vais te croire. »

    Ils se toisèrent. Mais le relâcha tout de même, sans la quitter des yeux. Celui-ci tituba et toussa pour expulser l'air de ses poumons.

    « Pourquoi ? »
    « Je n'ai pas de réponse. »
    La confiance qu'ils avaient l'un en l'autre, cette entente parfaite, cela se brisa. Ils sentirent une barrière se dresser entre eux. Vitaly sortit de la poche intérieure de sa veste l'écrin qui contenait la bague et la posa sur le guéridon.
    « Le mariage est annulé. »
    La porte d'entrée claqua. Cersei avait attrapé sa robe de chambre et se couvrit comme si elle réalisait enfin qu'elle était encore nue.
    « Je suis désolé. »
    « Ce n'était pas ta faute. »

    Étrangement au lieu de l'accablement qu'elle aurait dû ressentir, c'était un certain soulagement qui la gagnait. Cersei qui avait été toujours une figure forte, jamais un pleurs, jamais une plainte, la tête haute, essaya en vain d'adresser un sourire rassurant à Julian qui s'approcha.

    « Tu sais ce qui est le plus drôle ? Il a claqué la porte de son propre appartement. »
    Elle se dirigea vers la chambre, sortit une valise de l'armoire et sans un mot commença à la remplir, puis s'habilla sous le regard inquiet de Julian.
    « Tu vas aller ou ? »
    « Chez des amis. »

    Cersei leva la main lorsqu'elle le vit s'approcher. D'un signe de tête elle lui signala que, non, elle n'avait pas besoin de réconfort. Elle était pleinement consciente et pleinement responsable, en outre elle savait depuis longtemps l'attirance que Julian éprouvait à son encontre. Si elle devait se psychanalyser, elle dirait qu'elle l'avait sans doute fait cela par peur de l'engagement, par peur de finir sa vie avec le même homme.

    ...

    Son grand père était mort. Vêtue de noir pour l'enterrement, elle essayait vainement de se rappeler un souvenir émouvant à son encontre. Mais rien ne lui vint. Elle était Norne. A 27 ans. A sa gauche son père était solennel, et sa mère semblait profondément s'ennuyer, le discours n'en finissait pas. La télévision était venue prendre quelques images à mettre au 20 heures. Elle savait déjà qu'elle devrait dire quelques mots. La tête haute, longeant les tombes elle présida la tête du cortège funèbre qui sortait du cimetière. Un journaliste la cueillit.
    « Je ne partageais que très peu d'idées avec mon grand père, c'était un homme d'un autre temps qui n'a pas toujours su évoluer. Il était le reflet d'une époque que j'espère révolue. »
    Son père l'observa, une lueur de colère dans le regard. Après cette phrase, ils ne s'adressèrent plus jamais la parole. Si elle venait encore assez régulièrement voir sa mère, son père s'arrangeait pour ne jamais être présent. Ils étaient devenus des ennemis politiques. Et dans ce milieu elle apprit vite à toujours regarder derrière son épaule, qu'on n'y plante pas un poignard.

    ...

    Dans sa robe de soirée noire, au bras d'un homme qu'elle avait rencontré quelques semaines plus tôt, elle échangeait quelques mots avec les invités. Cersei n'a jamais retrouvé de stabilité dans sa vie amoureuse, mais elle n'en cherche plus non plus. Elle n'en a pas le temps, son poste lui prend tout son temps.

    Aujourd'hui, elle a 29 ans, mais ce n'est pas une fête pour son anniversaire, c'est une des nombreuses réceptions organisées dans le grand monde. Les fiançailles d'une amie. Ils ont l'air heureux sur la photo qui domine l'assemblée. Cela lui rappelle sa propre fête de fiançailles, elle a l'impression que cela fait une éternité.

    Vitaly. A ce qu'elle sait il joue les médecins playboys. Elle ne l'a plus recroisé, elle n'a pas non plus cherché à le faire. Quand à Julian, ils sont restés en contact, elle lui donne parfois des informations sur les caches des armes des Skulds, ou leur prochaine descente. C'est son amant le plus régulier, bien qu'ils ne se voient que peu, tout deux ont maintenant une vie bien remplie.




L I E N S

    (N'hésitez pas à demander à nos membres un lien par mp avant la rédaction de votre fiche. Au Walhalla, il existe une multitude de gangs, voyez également avec leur chef. Si vous êtes un timide assumé, servez-vous de nos nombreux PV et PNJ. Ils sont aussi présents pour cela.)
    ► Julian Gatiss. Son amant le plus régulier, un ancien ase, qu'elle s'est mise en tête de sevrer et de libérer de sa condition d'esclave. Un lien fort s'est crée entre eux, mais maintenant leur relation est d'égal à égal, même si parfois elle a l'impression de profiter de ses sentiments.
    ► Vitaly Lowry. Son ex, ils ont faillit se marier mais son adultère a tout remis en question. L'homme l'a quitté, ils ne se sont pas recroisés depuis. Ils s'évitent à dire vrai, elle craint à dire vrai la confrontation, même tant d'années après.
    ► Aleksei Kolman. Il représente à lui seul tout ce qu'elle déteste. Il l'écœure profondément, son côté charmeur n'étant là que pour camoufler toutes les horreurs qu'il pense. C'était un homme méprisable qu'elle évite de fréquenter autant que faire se peut.
    ► Amparo Torres. Une jeune femme qui a décidé de prendre a revers chaque décision du conseil. Cela amuse souvent Cersei qui est de toute manière rarement d'accord avec lui. Mais son manque de sérieux et d'implication à parfois tendance à l'agacer.
[/list]

    Précisions ou informations complémentaires sur votre personnage : VOTRE TEXTE



L ' A F T E R


    Nom de l‘avatar : Anna Torv

    Comment avez-vous connu Walhalla : un coup de chance !

    Présence sur le forum : 5/7





Dernière édition par Cersei S. Isherwood le Sam 21 Avr 2012 - 11:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Swan Black
    Big Boss des Black Mambas.

 Big Boss des Black Mambas.
avatar

Date d'inscription : 15/08/2010
Messages : 3531
Localisation : Nordri

Faculté : Empathie
Maîtrise : Presque parfaite


MessageSujet: Re: Cersei S. Isherwood [terminé]   Sam 21 Avr 2012 - 9:29

Bienvenue Cersei,


Désolé pour hier soir, j'ai fait un petit coma non prévu... Laughing

Je n'ai franchement rien à objecter, ta fiche est précise et fouillée. Et l'histoire avec Julian en fait une Norne décalée et très humaine.
Tu peux quand même rajouter [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] , l'autre Norne de Sudri dans tes liens, juste une phrase. Elle n'est pas là actuellement et sa fausse mort va amener son demi-frère au Conseil... Et c'est pas franchement un humaniste... Mais je sais pas encore comment on va s'y prendre...

Cela dit, je t'ouvre les portes avec grand plaisir, amuse-toi bien parmi nous et au plaisir de te croiser.



_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Holtz
    Choupinette mignonne kawaï

avatar

Date d'inscription : 13/02/2012
Messages : 492
Localisation : Nordri

Emploi : Infirmière
Faculté : Visions temporelles
Maîtrise : Aucune


MessageSujet: Re: Cersei S. Isherwood [terminé]   Sam 21 Avr 2012 - 10:44

Bienvenue au Walhalla Cersei ^^


_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La fragilité du cristal ne le rend pas faible, elle le rend délicat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Cersei S. Isherwood [terminé]   Sam 21 Avr 2012 - 11:02

Bienvenue parmi nous !!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Cersei S. Isherwood [terminé]   Sam 21 Avr 2012 - 11:10

Merci Swan ! Je viens de rajouter un lien avec Amparo ! C'est rien du tout pour hier soir j'ai vu des forums beaucoup plus lent en terme de validation !

Eden & Rose merci à vous !
Revenir en haut Aller en bas
Ania Demitryé
    Sirène de Sudri

avatar

Date d'inscription : 27/08/2010
Messages : 2942
Localisation : Sudri

Emploi : Pute de luxe

MessageSujet: Re: Cersei S. Isherwood [terminé]   Sam 21 Avr 2012 - 11:22

J'espère que vous saurez porter Sudri au pinacle du Quadra, comme il convient à la ville.
Bienvenue à vous.

_________________

No Money : No Funny, Honey Bunny
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clyde Osbourne
    Sex, Drugs and Butterflies

avatar

Date d'inscription : 27/10/2011
Messages : 1185
Localisation : Westri

Emploi : Escort boy
Faculté : Elasticité -
Hup hup hup, Barbatruc !
Maîtrise : Moyenne


MessageSujet: Re: Cersei S. Isherwood [terminé]   Sam 21 Avr 2012 - 11:35

Bienvenue !

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thalie Crane
    Téméraire Utopiste

avatar

Date d'inscription : 05/09/2010
Messages : 1632
Localisation : Nordri

Emploi : Journaliste à la Voix de Thor

MessageSujet: Re: Cersei S. Isherwood [terminé]   Sam 21 Avr 2012 - 12:36

Bienvenue !

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
(Trumblr)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Cersei S. Isherwood [terminé]   Sam 21 Avr 2012 - 13:58

Merci à vous tous !
Revenir en haut Aller en bas
Sven Marko
    Just call me God.

Just call me God.
avatar

Date d'inscription : 21/08/2010
Messages : 140
Localisation : Sudri

Faculté : Matérialisation des Désirs et des Peurs.
Maîtrise : 4/5


MessageSujet: Re: Cersei S. Isherwood [terminé]   Sam 21 Avr 2012 - 22:02

Une adversaire de mon cher ami Kolman...

Il faudra qu'on discute un de ces jours votre Trinité...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Do You Have Faith ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Cersei S. Isherwood [terminé]   Sam 21 Avr 2012 - 22:21

Avec plaisir M. Marko ! Je comptais vous contacter assez rapidement !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Cersei S. Isherwood [terminé]   Dim 22 Avr 2012 - 2:40

Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cersei S. Isherwood [terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Cersei S. Isherwood [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Walhalla :: ► DIEGESE :: :: FICHES VALIDEES :: :: Vanes-