Walhalla

« We live like caged beasts waiting for the day to let the rage free. »
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue Invité, nous sommes en Janvier 2102. Le Quadra vient de subir l'Ordre d'Exception 99 !
Nous vous rappelons que le Walhalla est réservé à un PUBLIC AVERTI.
Venez donner votre avis sur la restructuration du W : ICI

Partagez | 
 

 Crocell 33715.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Baptiste Malval
    Big Boss des Skulds

avatar

Date d'inscription : 17/01/2011
Messages : 68
Localisation : Nordri.

Emploi : Huscarl.

MessageSujet: Crocell 33715.   Mar 18 Jan 2011 - 21:54

L ' I D E N T I T E


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
(c)


    Identité Officielle.
    NOM : Malval.
    PRENOM : Baptiste.
    AGE : 22 ans.
    RACE : Vane.
    EMPLOI : Huscarl.
    LOCALISATION : Nordri, pour votre plus grand plaisir.
    Etat face au Virus : Vacciné.

    Spoiler:
     


P O U V O I R

    Des pouvoirs ? Pour les bâtards peut-être.


L ' E S S E N C E



A L L U R E - G E N E R A L E


    En public, j’entretiens l’allure du premier de la classe bien que je sois profondément excentrique. Souvent tiré à quatre épingles, j’arbore la plupart du temps un visage à l’optimisme terrifiant. Mes sourires inspirent la crainte et la rigueur, ils sont là pour rappeler que je maîtrise la situation et qu’on ne discute pas autour dans mon périmètre. Mes deux yeux bleus rappellent ceux d’un chat, ouverts et immobiles, si grands que vous pourriez y trouver reflet. Mes cheveux bruns tombent diligemment sur mon front, surplombant un visage aux traits satyriques.
    On me dit gueule d’ange mais ce serait voir un seul coté de la médaille. De la bouche de mes supérieurs, je le tolérai mais plus depuis que mon visage est celui de la justice.
    Mon corps a grandi trop vite et a quelques particularités typiques des enfants. Je cicatrise et guéris rapidement mais j’en attrape tout aussi facilement les dernières épidémies du coin. Habitué à diriger, je sors rarement de mon trou et les seuls muscles que je possède doivent être ceux qui tordent mes lèvres de machiavélisme. Je suis donc frêle, loin d’être grand et imposant mais j’aime le silence qui suture les bouches de mes sous-fifres, lorsque j’arrive.


    Note : Possède un tatouage sur le cœur, 33715.



C A R A C T E R E

    On dit de mon caractère qu’il n’existe justement pas. Je suis un individu formaté selon les attentes des plus hautes instances. Mais pour l’avoir entendu mille fois, je n’ai jamais compris la profondeur des choses et ne cherchant pas les problèmes, ma conception ne m’intéresse pas.

    L’esprit de Crocell est le fruit d’une longue et tortueuse étude. Créé dans un unique but, sa vie se résume au travail et à la réussite. De manière générale, il semble distant et imaginatif, une lueur hypnotique baignant dans ses yeux. Capable de colère, c’est la crainte et l’autorité qu’il disperse dans ses empreintes. Qu’il soit un gosse ou un minet, il s’en fout tant que son grade l’accompagne. Ses stratégies tiennent d’interminables raisonnements, il est d’ailleurs rare que ses plans ne se soldent par un triomphe.
    On ne compte plus les gangs qui, derrière les barreaux, hurlent de lacérer son visage adolescent.

    Pourtant, loin de son job, plus rien ne le captive. C’est un homme sans passé et sans futur, une coquille vide, un esprit mort. Ses apparences nonchalantes et désintéressées n’ont rien d’anodines, le moindre trait de caractère fut étudié et justifié.
    Certaines choses le dépassent complètement et pas seulement les sentiments. Crocell ignore ce qu’est la joie et la tristesse. Profiter d’une matinée ensoleillée, apprécier sa situation, construire des projets, ces banalités ne trouvent pas d’échos en lui.
    Certaines situations parviennent à le sortir de sa carapace mais elles sont inconnues à ce jour.

    Il ne vit que pour servir la justice et le fait horriblement bien. Si certains se sont attendris sur sa condition de robot, ils s’en sont mordus les doigts. Malval a pleine conscience de ses actes, Nordri est juste pour lui un échiquier géant. Tout n’est qu’image chez 33715 car intérieurement, hormis la réussite, il n’a besoin de rien. Ecraser les autres, c’est son oxygène.



H I S T O I R E

    ~ 2091.
    Les bavures de la science font souffrir le monde de la Justice, chaque jour, les Ases pullulent. Le Gouvernement se lance alors dans un nouveau projet qui n’a rien de plus humain que ses précédents, le projet CAH. Il s’agit d’une idée à double gain, un accord entre l’Etat et le progrès scientifique.
    Dans des locaux souterrains, on bidouille avec la génétique jusqu’à créer de toute pièce un gène qui pourrait bien révolutionner le monde. Le gène en question est dominant face au virus et annihile ses effets. Le virus pourra prospérer, il ne sera plus qu’une bactérie blanche sans incidence sur l’organisme. Du moins, c’est la nouvelle qui réjouit l’équipe chercheuse, la solution d’un avenir propre.

    Une cinquantaine d’embryons grandisse alors in vitro, trente arrivants à maturité. Considérés comme un ban de poissons, ils portent tous le même nom, celui de Crocell. Dans des galeries de verre, les scientifiques notent avidement l’évolution du projet sans se douter que dans ces corps amorphes, de petits cœurs battent lentement.

    ‘Je les entends parler. On les entend parler. Des chiffres et des mots compliqués, des statistiques. Et ces jours qui passent. Les mêmes. Des journées siamoises où je flotte. Comme un cadavre mort-né. Je me demande si je m’éteindrai ici. De la même façon. Dans le même état d’esprit.’

    ~ 2092.
    Bientôt, les corps arrivent à maturité, semblant dormir dans l’épais liquide translucide. C’est ensemble, à la même seconde qu’ils ouvrent les yeux pour la première fois. L’univers qui les accueille n’a ni forme, ni couleur. Seules les zébrures des écrans en veille ont le pouvoir de distraction.

    ‘Progressivement, nous nous mîmes à bouger et j’en fus le dernier. Oh, des gestes infimes, le bout de nos doigts, un pivot des épaules, des articulations crispées. Ma sœur avait réussi à m’attraper la main. Je ne sais pas trop pourquoi.’

    Les prototypes migrent alors et ne reverraient jamais plus leur aquarium. Ils sont disposés dans une branche souterraine où régulièrement, on vient prendre note de leurs progrès. Tous pourvus de corps adultes, la plupart sait aussi parfaitement s’exprimer, énoncer la géographie du monde d’aujourd’hui comme citer ses dates clefs, son histoire et sa hiérarchie. Les savants viennent contrôler leurs aptitudes verbales, physiques et mentales dans un premier temps, leur laissant une période d’adaptation.

    ‘Par cellule, nous étions au grand maximum trois. Je partageais mon quotidien avec deux de mes sœurs, 708 et 713. Notre imagination s’épanouissait à chaque fois que nous discutions, dans nos surnoms et dans les histoires que nous inventions.
    Plusieurs fois par jour, nos jeux étaient interrompus par la venue d’hommes en blouse blanche. Ils établissaient des tests, prélevaient quelques échantillons sanguins puis nous donnaient des pilules colorées à avaler. Un jour, Treize et moi frappâmes la 708 pour lui dérober ces pilules.’


    ~ 2093.
    La 708 décède de ses blessures quotidiennes par faute de caractère comme plein d’autres. Certains spécimens ne supportent pas les traitements prodigués, endoctrinant leurs sens. Quelques-uns uns se montrent également trop humains et se mettent à éprouver de la peur ou de l’amitié pour leurs camarades de prison.

    Mais malgré ces déconvenues, le projet brille par son avancée. Quinze individus arrivent à bout des examens physiques, puis six surmontent les épreuves mentales. L’expérience est alors transformée en compétition afin de ne tirer que le meilleur de sa production. L’étape finale est nommée Liberté.

    ‘Cela faisait des mois que Treize et moi cohabitions ensemble et une complicité était née. Nous entendîmes parler de Liberté par la bouche de nos précepteurs qui lui trouvèrent le qualificatif de délivrance. On prit de longs mois à nous inculquer les grandes valeurs de nos vies, la justice, le sens du travail, le commandement et le perfectionnisme.
    Pourtant je possédais ces idées depuis mon premier battement de cœur, elles étaient dans chacun de mes gestes et gouvernaient la moindre de mes pensées. Mais je suppose que les autres n’avaient pas eu ma chance ou du moins, mon don.

    Notre apprentissage était spécifique. Par l’intermédiaire d’un lourd casque, je me retrouvais plongé dans une situation à problème et la solution m’apparaissait toujours très claire, très nette. Parallèlement, je suivais un enseignement très caractériel des armes à feu et des stratégies. On nous préparait au grand jour, celui de Liberté et il était sujet tabou lorsque je retrouvais Treize. Bien vite, nous oubliâmes les quelques années partagées, séparés par la compétition et la victoire.’


    Le projet de Liberté est d’une stratégie pour le moins rudimentaire. Les six cobayes sont jetés en pâture dans la ville avec comme mission barbare celle de détruire les autres, sans bavure et surtout, sans attirer l’attention. Les deux prodiges que sont 33713 et 33715 font des miracles et quelques heures plus tard, les signaux de leurs ennemis s’éteignent, laissant une ville sereine.

    ‘L’idée de faire disparaître Treize ne me faisait ni chaud ni froid, c’était comme ça. Lorsque nous nous retrouvâmes au Gotteramnerung, c’était la dernière fois que nous discutions. A l’heure des départs, une foule dense nous encerclait de toute part, me dissuadant d’utiliser le silencieux chargé à ma ceinture. Nous décidions alors d’aller boire un verre, en l’honneur de notre séparation mais également afin que l’entourage cesse de nous fixer.

    « Silee, à quoi buvons-nous ?
    Je souriais, si elle m’appelait ainsi, c’était en rapport avec mon matricule, lu à l’envers.
    - A la Fin Treize, à la fin de notre jeu et au début de Liberté. Quoi d’autre ?
    - Rien. Justement rien.
    Long silence. C’est terrifiant, n’est-ce pas ?
    - Oui … ça a quelque chose de terrifiant.
    A ces paroles, je tournais la cuillère dans mon café.
    Nos regards se croisèrent longuement devant cette évidence. Nous pensions à la même chose, indubitablement. Ce n’était pas l’affront qui nous terrifiait, encore moi la mort de l’un d’entre nous mais cette évidence : Nous étions incapables de tenir une conversation, de parler de la pluie et du beau temps, de nos ressentis et de nos expériences. La moindre de nos pensées pourrait nous trahir vis à vis de l’autre.


    Quelques minutes plus tard, sur les écrans de contrôle, le signal de Treize clignote mais ne parvient pas à s’éteindre. Les équipes de CAH se hâtent alors sur le terrain et trouvent, dans une galerie déserte de la station, le binôme. 713 est à terre, ensanglantée, les yeux figés et les lèvres chevrotantes. A quelques mètres d’elle, recroquevillé contre le mur, 715 est immobile et fixe le spectacle d’un œil inanimé.

    L’affaire sera bouclée sur la victoire de 715, laissant un voile de mystère quant à la nature des véritables faits. 713 n’est pas morte mais elle semble avoir été victime d’un important choc cérébrale, la réduisant à l’état de légume. Elle ne prononce plus qu’un mot en même temps et passe le plus clair de son temps dans un fauteuil roulant.
    Lorsqu’on appelle 715 par son premier nom « Crocell », son mécanisme cérébral le transforme en vrai petit soldat. Aux yeux de l’équipe scientifique, il s’agit du mot magique. Incapable de mensonge et de trahison, on juge qu’il est apte à endosser le rôle tant adulé. Sa titularisation est donc à la fois un test scientifique et un appui gouvernemental.

    En quelques jours, il reçoit un lourd dossier et se doit d’assimiler toutes les informations qu’il contient pour prendre en main sa nouvelle vie.

    ‘Je m’appelle Baptiste Malval, je vis dans un studio de la ville Haute de Nordri en compagnie de ma sœur, Larissa Malval. Elle fut victime d’un tragique accident de voiture et souffre d’une certaine paralysie ainsi que de troubles mentaux. Elle passe ses journées devant la télévision, les yeux dans le vague mais c’est ma sœur, je ne peux pas la laisser à la rue.
    J’ai grandi dans une famille huppée et suivi des études fastueuses, décrochant mes diplômes à la pelle. Bien vite enrôlé dans des compagnies juridiques où je fus lumière, je vagabondais longtemps de poste en poste, dans le domaine de l’administration. Malgré mon jeune âge, je décrochai le titre de Huscarl à Nordri.
    Mes parents ne sont plus. Ils sont décédés depuis quelques années et sont la raison de mon acharnement au travail. Tués dans une attaque de Ases mal intentionnées, leur argent fut la corde de leur cou.

    Il était donc question de mon parcours officiel.’


    ~ Jusqu’à aujourd’hui.

    Baptiste Malval a fait son nid dans l’univers délicat de la justice. Méprisé et infantilisé au début par les plus vieilles trempes, ses aptitudes l’ont poussé très loin. Le Vane honore bien des tâches, sa persévérance et sa sévérité font trembler les murs des bâtiments Skulds. On le craint plus qu’on ne le respecte et il le sait bien.

    Sa vie est vouée corps et âme à son travail et chacun de ses soldats est suivi à la trace. Nuit et jour, il monte stratégie sur stratégie et disloque un nombre impressionnant d’associations criminelles, de gangs et de trafics. Toutefois, il n’est pas le genre d’individu à observer la montée de ses revenus et raye l’image du chef passif. Baptiste emmène sa politique sur le terrain et il n’est pas rare de le voir, le calibre à la main dans les situations les plus tendues.

    La mort n’est rien si elle biaise son devoir.



L I E N S

    (N'hésitez pas à demander à nos membres un lien par mp avant la rédaction de votre fiche. Au Walhalla, il existe une multitude de gangs, voyez également avec leur chef. Si vous êtes un timide assumé, servez-vous de nos nombreux PV et PNJ. Ils sont aussi présents pour cela.)
    Lui-même : Il aime parler seul, trouvant enfin un interlocuteur digne de sa science.


    Précisions ou informations complémentaires sur votre personnage : Baptiste Malval est un être intermédiaire, entre l'homme et la machine.



L ' A F T E R


    Nom de l‘avatar : Malcolm McDowell

    Comment avez-vous connu Walhalla : Ma base de donnée est sans faille.

    Présence sur le forum : Versatile !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Swan Black
    Big Boss des Black Mambas.

 Big Boss des Black Mambas.
avatar

Date d'inscription : 15/08/2010
Messages : 3531
Localisation : Nordri

Faculté : Empathie
Maîtrise : Presque parfaite


MessageSujet: Re: Crocell 33715.   Mar 18 Jan 2011 - 22:04

Well, well, j'hésite... Cool

Content de te revoir vieux chacal ( my Looove Arrow )

Décidément, c'est la période des retours, et quel retour...

Allez Baptiste, tu connais la maison... Et je te réserve un rp dans un supermarché... Arrow

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wëlina Trinity

avatar

Date d'inscription : 16/12/2010
Messages : 78
Localisation : Nordri


MessageSujet: Re: Crocell 33715.   Mar 18 Jan 2011 - 22:06

*Saute sur baptiste*
*HUG*
tu es revenuuuuuuuuuuuuuuuuuuue !
Je le savais !!!

Bienvenuuuuue !

Oui je sors Arrow

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baptiste Malval
    Big Boss des Skulds

avatar

Date d'inscription : 17/01/2011
Messages : 68
Localisation : Nordri.

Emploi : Huscarl.

MessageSujet: Re: Crocell 33715.   Mar 18 Jan 2011 - 22:22

Je suis également très heureux de mirer à nouveau tes écailles, sac-à-main ! *rire machiavélique*

Spoiler:
 

Le super marché ? Pourquoi le super - marché ? Il y a foule d'endroit plus adapté à nos retrouvailles de vieux couple ... Mais pourquoi diable le super marché ?

Wëlina, viens faire un câlin à ton renard ... enfin, à ton gentil micro-onde.
Merci, Minette ! (Et ne te sens surtout pas coupable de mon grand retour qui va assombrir les horizons du walhalla. )

Merci, ô plèbe ingrate !

_________________
Dans ce monde où les muselières ne sont plus faites pour les chiens.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wëlina Trinity

avatar

Date d'inscription : 16/12/2010
Messages : 78
Localisation : Nordri


MessageSujet: Re: Crocell 33715.   Mar 18 Jan 2011 - 22:30

*va caliner son micro-onde*
(moi responsable ? Mais point du tout XD)

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serkan Dietrich
    Rat d'Egout Enragé.

Rat d'Egout Enragé.
avatar

Date d'inscription : 25/08/2010
Messages : 172
Localisation : Les Egouts de Nordri

Emploi : Tueur de Skulds
Faculté : Matérialisation de tatouages
Maîtrise : 4/5


MessageSujet: Re: Crocell 33715.   Mer 19 Jan 2011 - 10:15

Ah le flic en chef est revenu ! Sors de ton bureau, viens dire bonjour aux Shadows dans les égouts Malval, on t'accueillera à bras ouverts...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thalie Crane
    Téméraire Utopiste

avatar

Date d'inscription : 05/09/2010
Messages : 1632
Localisation : Nordri

Emploi : Journaliste à la Voix de Thor

MessageSujet: Re: Crocell 33715.   Mer 19 Jan 2011 - 13:09

Malval !! Heureuse de te revoir dans le coin même si ça n'annonce rien de bon ! Au plaisir de se recroiser en rp Cool

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
(Trumblr)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baptiste Malval
    Big Boss des Skulds

avatar

Date d'inscription : 17/01/2011
Messages : 68
Localisation : Nordri.

Emploi : Huscarl.

MessageSujet: Re: Crocell 33715.   Mer 19 Jan 2011 - 18:27

Crois-tu que je nourrisse une quelconque ombre de peur, Dietrich ? Un peu de mort aux rats semé dans les WC suffira à t'éradiquer, toi et tes petits copains. Mais merci, ton accueil me touche !

Merci, Lady Crane, c'est un honneur ! Au plaisir, j'espère bien !

_________________
Dans ce monde où les muselières ne sont plus faites pour les chiens.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Crocell 33715.   Mer 19 Jan 2011 - 22:40

Oooooooooh maître, oh mon maître !

Que je suis heureuse de te revoir !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Crocell 33715.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Crocell 33715.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Walhalla :: ► DIEGESE :: :: FICHES VALIDEES :: :: Vanes-