Walhalla

« We live like caged beasts waiting for the day to let the rage free. »
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue Invité, nous sommes en Janvier 2102. Le Quadra vient de subir l'Ordre d'Exception 99 !
Nous vous rappelons que le Walhalla est réservé à un PUBLIC AVERTI.
Venez donner votre avis sur la restructuration du W : ICI

Partagez | 
 

 Vincent Jaeckel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vincent Jaeckel

avatar

Date d'inscription : 15/05/2012
Messages : 84
Localisation : Westri

Emploi : Capo de la Famiglia

MessageSujet: Vincent Jaeckel   Mar 15 Mai 2012 - 0:22

L ' I D E N T I T E



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
(c)

    NOM : JAECKEL
    PRENOM : Vincent ou Vince pour les intimes
    AGE : 54 ans
    RACE : Vane.
    EMPLOI : Capo de la Famiglia Santadi
    LOCALISATION : Westri
    Etat face au Virus : Porteur sain



L ' E S S E N C E



A L L U R E - G E N E R A L E

Vous a-t-on déjà parlé de l’effet smoking ? Cela consiste à porter n’importe quelle tenue avec classe, comme s’il s’agissait d’un smoking sorti du meilleur tailleur du Quadra. Ça ne s’apprend pas, ça ne s’acquiert pas, c’est inné, certains l’ont, d’autres pas. Je fais partie de la première catégorie. Il faut dire aussi que j’ai la carrure pour : grand -presqu’un mètre quatre-vingt-dix- imposant, de larges épaules, ce que l’on appelle couramment un homme bien fait. De ceux devant qui les gens s’écartent, comme si une aura de force tranquille me devançait, ouvrant silencieusement le chemin avant mon arrivée. Ça aussi c’est de naissance. Aussi loin que mes souvenirs remontent, je n’ai jamais eu à élever la voix pour obtenir ce que je désirais. Un regard suffisamment insistant de mes iris bleutés et les volontés flanchaient. Un don naturel que je n’ai pas pour autant manqué de perfectionner au fil des années, jusqu’à pouvoir traumatiser un homme d’un seul regard glacial. A l’inverse, un sourire bien placé et les jeunes femmes se pâment. Mais je me gorge d’avoir bon goût en matière de donzelles et je n’accepte pas n’importe qui dans mon lit. Encore moins dans mon cœur.

C A R A C T E R E

Tout dépendra d’à qui vous poserez la question. Ces dames vous diront que je suis un charmeur invétéré, mes anciens collègues de l’Hugr un homme aussi prompt à agir qu’à parler, Lillo un bon vivant un peu trop porté sur les jeux de l’esprit et Emmanuelle un homme terre-à-terre, à la compagnie agréable mais légèrement orgueilleux sur les bords. Je suis tout cela à la fois.
Il est vrai que je n’aime pas crier, je trouve ça d’un mauvais goût terrifiant. Pour moi, tout problème doit pouvoir se régler en discutant et, si besoin est, armes à la main mais les cris m’insupportent au plus haut point. Ceux qui crient n’ont aucun contrôle de leurs nerfs et c’est une chose que je honnis par-dessus tout. Si l’on veut faire une démonstration de puissance, on utilise ses poings ou mieux encore son 9mm, pas sa voix. Si l’on est pacifiste, alors très bien, place au règne des mots mais sans jamais élever le ton, ça empêche la réflexion.
En temps normal, j’aime profiter d’une conversation vivifiante entre convives intelligents, rien ne me réjouissant plus qu’une bonne petite joute verbale mais je suis également loin d’être le dernier lorsqu’il s’agit d’entrer en action. Seulement, je le fais avec discrétion. Les entrées en fanfare en se faisant remarquer de tous, très peu pour moi. J’ai toujours préféré l’entrée des artistes, cachée sur le côté mais tellement plus pratique pour achever sa mission sans se faire remarquer. Tout est une question de tempérament, certains sont faits pour les feux de la rampe, d’autres pour les coulisses, je vous laisse deviner où je me place.
Pourtant, ne vous méprenez-pas, je ne suis nullement un rabat-joie, j’apprécie particulièrement la bonne chair, les bons vins et les jolies femmes. Seulement, il y a un temps pour tout. Hors service, la détente est à l’ordre du jour mais lorsqu’il s’agit de mener à bien les ordres du Don, plus rien d’autre ne compte que la mission. C’est pourtant simple, il suffit de savoir compartimenter et tout va pour le mieux, il est juste regrettable que si peu de personnes en soient capables. Pourtant un peu d’entraînement et le tour est joué.


H I S T O I R E

« 17 juin 2080,

M. Jürgen,

Avec la présente, je tiens à porter à votre connaissance ma démission. Travailler pour vous fut un réel honneur et j’en ai retiré un sincère plaisir, mais pour des raisons que je garderais personnelles, j’ai décidé que mes services seraient plus bienvenus ailleurs.
Veuillez donc trouver ci-joint ma déclaration de confidentialité signée, déclaration dans laquelle je m’engage sur l’honneur à ne jamais rien révéler de mon travail en tant qu’agent de l’Hugr.

En vous remerciant une fois de plus de la chance que vous m’avez offerte en me permettant de travailler pour vous,

Veuillez recevoir, Monsieur, l’expression de mes sentiments respectueux.

Vincent Jaeckel »


Je relis la missive une dernière fois d’un œil critique et considère qu’elle est tout ce qu’il y a de plus acceptable. Tout le blabla administratif y est, les remerciements d’usage, les informations nécessaires et rien qui ne laisse trop clairement comprendre pourquoi je me tire. Bon, toute personne avec un doigt de jugeote comprendra que mes « raisons » sont sonnantes et trébuchantes mais pas la peine de l’étaler non plus. Que ceux qui comprennent le fassent, pas la peine de briser les rêves des autres. Après tout, je m’étais fait une petite réputation dans le milieu et je sais que si certains voient mon départ d’un bon œil -plus de chances de grimper dans la hiérarchie avec un rival de moins- d’autres sont sincèrement déçus. Vous comprenez lorsqu’un modèle prend sa retraite anticipée c’est tout un mythe qui s’effondre.

Non, non, je vous rassure, le mot « modèle » n’est pas de moi. Car, je peux être taxé de bien des choses mais certainement pas de vantardise. Je n’aime pas me donner des qualités que je ne possède pas, je suis parfaitement capable de m’en sortir dans la vie avec les cartes qui m’ont été distribuées à la naissance, pas la peine de m’en inventer de chimériques. Surtout que je suis loin d’avoir reçu une main catastrophique.

Fils d’un couple de dentistes de la ville moyenne, j’ai eu une enfance tout ce qu’il y a de plus normale. Sans vivre dans l’opulence, payer mes études n’était nullement un problème et j’ai suivi un cursus exemplaire, prenant un plaisir particulier dans les matières littéraires. J’avais l’éloquence facile et mon père me voyait déjà au COS. J’ai donc entamé des études de droit sans trouver cependant la satisfaction personnelle dans les plaidoyers trop artificiels à mon goût. J’ai néanmoins fini par obtenir mon diplôme sans grande difficulté, allant jusqu’à postuler dans quelques grands cabinets mais je n’ai jamais mené cette aventure jusqu’au bout car j’ai été contacté avant par une mystérieuse femme qui avait une « offre » à me proposer. Autant vous dire que je n’ai pas résisté à l’appel de l’aventure.

En effet, si j’ai toujours eu un magnétisme qui attirait les gens vers moi, et ce dès le plus jeune âge, cette attention constante ne me suffisait nullement. J’avais besoin de plus : d’action, d’aventure, de quelque chose qui fasse bouillir le sang dans mes veines. Et c’est ce que l’Hugr m’a offert. Une vie faite de sueur et de sang, de blessures, de morts … Tous un tas de souvenirs que j’observe aujourd’hui avec un certain recul, une pointe nostalgie ainsi qu’un arrière-goût amer. Je me suis trop vite laissé entraîner sur la piste de la violence facile et gratuite. Je ne questionnais pas les ordres, me contentant de les appliquer, jusqu’à ce que ce ne soit plus assez. Il me manquait un but, une raison de faire ce que je faisais. Et si je ne l’ai pas trouvée dans le mercenariat, au moins la paye est digne de ce nom.
________

« 9 septembre 2086,

M. Gingerhead,

Suite à l’échec de la mission d’intimidation que vous m’aviez confiée à moi et à mes hommes, je mets officiellement fin à notre collaboration. J’ai été attiré ailleurs. Non, ce n’est pas une question d’argent avant que vous posiez la question -d’ailleurs, vous pouvez garder la prime que vous m’aviez promise, je ne l’ai pas méritée étant donné mon échec. Si vous voulez une raison plus précise, disons que je suis plus ou moins tombé sous le charme d’une dame, croyez-le ou non.
Quoiqu’il en soit, avec cette missive se termine notre association. Soyez certain que je ne dévoilerais rien de notre travail commun à qui que ce soit.

Cordialement,

Vincent Jaeckel

PS : Ne me faites pas l’insulte d’envoyer vos tueurs de pacotille me faire définitivement taire, je serais franchement déçu de devoir finir notre collaboration sur une touche sanglante. »


Un petit sourire de contentement se cale au coin de mes lèvres tandis que je mets le point final à la deuxième lettre de démission de ma vie. J’ai une pensée pour le temps qui s’est écoulé depuis la première. Plus de six ans déjà. J’ai pourtant l’impression d’être le même homme, juste six ans plus vieux et six ans plus riche. Mais toujours aussi impatient de trouver un but à sa vie. Parce que si un compte en banque bien rempli comble en partie le vide de mon existence, c’est loin de suffire. Mais quelque chose me dit que cette Melle D’Elcourt et son étrange restaurant seront peut-être capables de réaliser ce miracle. Je ne sais pas si c’est l’ambiance, les gens ou bien la cuisine mais je me sens chez moi parmi eux. Paradoxal lorsqu’on sait que j’avais été envoyé pour réduire leurs ambitions et qu’au final ce sont eux qui ont ravivé les miennes. Mon sourire s’agrandit. Je pense que je pourrais bien devenir un habitué.
______

« 23 mars 2087

Cher Lillo,

Je sais que nos relations ne commencèrent pas sur le bon pied mais j’ai depuis appris à apprécier l’ambiance si agréable et chaleureuse de nos réunions du mardi. Je tenais à te témoigner une fois de plus le soutien dont j’ai fait preuve à notre dernière réunion. Tu peux compter sur moi pour notre projet à venir et je t’entends d’ici, non, ce n’est pas uniquement pour faire payer à ces enfoirés d’avoir défiguré Emmanuelle, même si je mentirais en disant que ça ne jouait pas. Enfin, soyons honnête ça lui donne un style plus bestial à la jolie dame. Ne lui dis pas que j’ai dit ça, elle serait capable de me le faire amèrement regretter et je tiens à ma virilité.
Bon et maintenant pour revenir à des sujets plus sérieux, comme promis, j’ai mis la main sur une partie de l’arsenal dont nous discutions mardi dernier. Je devrais pouvoir obtenir le reste d’ici à la fin de la semaine prochaine.

En attendant qu’on se revoie mardi,

Amicalement.

Vincent »


Je plie la lettre, la range dans son enveloppe et mets cette dernière dans le poche de ma veste, je la posterais tout à l’heure. Pour l’instant j’ai un connard à faire parler. Il va me dire qui s’en est pris au Don et plutôt deux fois qu’une, en tout cas s’il veut repartir en vie.
______

« 14 décembre 2088,

Emmanuelle,

C’est fini, le calme est enfin revenu. C’est rassurant et inquiétant à la fois. Je me demande si je saurais me réhabituer à la vie de tous les jours, sans attaques, sans tours de gardes. J’ai l’impression d’avoir passé ma vie sur un champ de bataille. Tu dois te dire que ça ne me ressemble pas de jouer à l’introspection et tu as raison. Ça doit être le contrecoup de l’inaction. Ça ou je me fais vieux, probablement les deux.
A part ça, Lillo m’a dit qu’il comptait déménager à Westri dans un futur plus ou moins proche. Je suppose que tu le suivras. Moi aussi, je crois que je me suis attaché à son charme de rital. Et puis sa cuisine me manquerait trop si je restais derrière.

Amicalement,

Vincent »


Sa cuisine. Je la vois rire d’ici. Comme si c’était la seule chose qui me manquerait loin du Don. Non, à vrai dire, c’est l’activité qui règne systématiquement dans son entourage dont je ne pourrais plus me passer. Moi qui ait passé presque quarante ans à chercher un but à ma vie, je crois bien que je l’ai trouvé : travailler aux côtés du Don et des autres. Oui, car pour eux faire usage de la violence ne me semble plus un simple instinct primaire. C’est un acte conscient et délibéré. L’année et demie qui vient de s’écouler me l’a suffisamment prouvé. Tuer pour Lillo, Emmanuelle, Luca, Fredrik ou Eamon ne me coûte rien, au contraire j’en éprouve même une certaine joie. Celle qui accompagne toute action réalisée pour le bien de ses proches. Oui, pour eux, je dépècerai et scalperai dans la joie et la bonne humeur. Tout pour continuer notre rituel du mardi, tout.


L I E N S

► LILLO Santadi : Celui que j’ai appris à ne pas sous-estimer. L’homme qui a bâti un empire à partir de rien. Je le respecte profondément et ses ennemis ont appris à craindre ce respect. Il peut m’amener à devenir extrêmement violent si le besoin s’en fait sentir.
► D’ELCOURT Emmanuelle (PV) : Je l’aurais rencontré plus tôt, je l’aurais demandé en mariage. Elle aurait sûrement refusé en me mettant la claque de l’année mais cela n’aurait rien changé. Si elle ne partage pas ma couche, elle n’en a pas moins une place particulière dans mon cœur. Elle est la femme indépendante et fière dont j’ai toujours rêvé. C’est également une de mes plus proches amies.
► BRENNO Luca (PV) : La meilleure gâchette du gang. Il parle peu mais ça ne m’empêche nullement d’apprécier sa présence.
► PEARSE Eamon (PV) : Un volcan toujours sur le point d’exploser mais un allié sûr.
► HAËLSTERM Fredrik (PV) : Notre Ase à domicile. Un type d’une redoutable intelligence. Les discussions avec lui sont toujours enrichissantes mais ses crises peuvent être très inquiétantes, heureusement qu’elles sont assez rares.
► CALLAHAN Ellen (PV) : Une jeune femme comme je les aime. Pleine de détermination et de caractère. On se croise quand je passe au Trèfle Blanc pour superviser le transport de la marchandise. J’apprécie son franc-parler. C’est pour le moins rafraîchissant.

    Précisions ou informations complémentaires sur votre personnage :



L ' A F T E R


    Nom de l‘avatar : Alec BALDWIN

    Comment avez-vous connu Walhalla : Adressez vos réclamations au Boss, il se sentait seul

    Présence sur le forum : Fréquente


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Swan Black
    Big Boss des Black Mambas.

 Big Boss des Black Mambas.
avatar

Date d'inscription : 15/08/2010
Messages : 3531
Localisation : Nordri

Faculté : Empathie
Maîtrise : Presque parfaite


MessageSujet: Re: Vincent Jaeckel   Mar 15 Mai 2012 - 18:08

Bienvenue Vincent,

Un Gentleman ce Vincent...
De mon coté, tout est nickel, j'aime bien la forme épistolaire de la fiche, ça lui donne un petit cachet surrané qui convient très bien à Vincent à mon sens.
Donc, plus qu'un petit signe de ton Boss pour signifier son approbation et je te valide. Wink

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lillo Santadi

avatar

Date d'inscription : 27/01/2012
Messages : 86
Localisation : Westri

Emploi : Don de la Famiglia Santadi

MessageSujet: Re: Vincent Jaeckel   Mar 15 Mai 2012 - 18:11

Allons, mon bon ami, allons. Il est EVIDENT que je n'ai aucune réticence à la validation du Capo.

Benvenuti a lui

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Swan Black
    Big Boss des Black Mambas.

 Big Boss des Black Mambas.
avatar

Date d'inscription : 15/08/2010
Messages : 3531
Localisation : Nordri

Faculté : Empathie
Maîtrise : Presque parfaite


MessageSujet: Re: Vincent Jaeckel   Mar 15 Mai 2012 - 18:13

Ah ben normal, mon bon Monsieur, je fais ça dans les règles...

Vincent est validé, au plaisir de vous croiser tous les deux dans votre ville...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lillo Santadi

avatar

Date d'inscription : 27/01/2012
Messages : 86
Localisation : Westri

Emploi : Don de la Famiglia Santadi

MessageSujet: Re: Vincent Jaeckel   Mar 15 Mai 2012 - 18:19

Mais c'est tout à votre honneur, Signore Wink

Au plaisir de vous croiser également !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nero S.H. Uffingham
    The Devil's Advocate

avatar

Date d'inscription : 05/09/2010
Messages : 4048
Localisation : En mon fief de Nordri.

Emploi : Avocat au C.O.S.
Faculté : S'attirer les casse-b...
Maîtrise : De Droit


MessageSujet: Re: Vincent Jaeckel   Mar 15 Mai 2012 - 18:21

Tiens, un pote des macaronis.

Bienvenue Wink

_________________
La justice, il suffit d'y travailler pour savoir qu'elle n'existe pas.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clyde Osbourne
    Sex, Drugs and Butterflies

avatar

Date d'inscription : 27/10/2011
Messages : 1185
Localisation : Westri

Emploi : Escort boy
Faculté : Elasticité -
Hup hup hup, Barbatruc !
Maîtrise : Moyenne


MessageSujet: Re: Vincent Jaeckel   Mar 15 Mai 2012 - 18:47

Bienvenue à Westri Vincent !

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Vincent Jaeckel   Mar 15 Mai 2012 - 19:04

Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Victoire Mc Fenry

avatar

Date d'inscription : 28/04/2012
Messages : 48
Localisation : Nomade


MessageSujet: Re: Vincent Jaeckel   Mer 16 Mai 2012 - 16:54

Bienvenue Vincent :)

Au plaisir

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincent Jaeckel

avatar

Date d'inscription : 15/05/2012
Messages : 84
Localisation : Westri

Emploi : Capo de la Famiglia

MessageSujet: Re: Vincent Jaeckel   Mer 16 Mai 2012 - 18:38

Enchanté de vous connaître tous. En particulier les demoiselles.

Sinon question : Boss, si je me fais l'avocat, ça pose problème ? J'apprécie moyennement qu'on me traite de "pote des macaronis". Je promets de faire ça dans la discrétion la plus totale, bien entendu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nero S.H. Uffingham
    The Devil's Advocate

avatar

Date d'inscription : 05/09/2010
Messages : 4048
Localisation : En mon fief de Nordri.

Emploi : Avocat au C.O.S.
Faculté : S'attirer les casse-b...
Maîtrise : De Droit


MessageSujet: Re: Vincent Jaeckel   Mer 16 Mai 2012 - 18:42

Tiens, j'viens de me faire un ami moi... Arrow

_________________
La justice, il suffit d'y travailler pour savoir qu'elle n'existe pas.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Vincent Jaeckel   Mer 16 Mai 2012 - 18:59

Ahah, il me plait bien le Vince
Revenir en haut Aller en bas
Ania Demitryé
    Sirène de Sudri

avatar

Date d'inscription : 27/08/2010
Messages : 2942
Localisation : Sudri

Emploi : Pute de luxe

MessageSujet: Re: Vincent Jaeckel   Mer 16 Mai 2012 - 20:21

Bienvenue à vous Vincent :)

(et non. Néro, y a que moi qui ait le droit de le buter :P)

_________________

No Money : No Funny, Honey Bunny
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thalie Crane
    Téméraire Utopiste

avatar

Date d'inscription : 05/09/2010
Messages : 1632
Localisation : Nordri

Emploi : Journaliste à la Voix de Thor

MessageSujet: Re: Vincent Jaeckel   Jeu 17 Mai 2012 - 11:18

Tiens donc ! Faut croire qu'on va être amené à se revoir Monsieur Jaeckel ! Cool Bienvenue !

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
(Trumblr)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lillo Santadi

avatar

Date d'inscription : 27/01/2012
Messages : 86
Localisation : Westri

Emploi : Don de la Famiglia Santadi

MessageSujet: Re: Vincent Jaeckel   Jeu 17 Mai 2012 - 11:28

Vincent Jaeckel a écrit:
Sinon question : Boss, si je me fais l'avocat, ça pose problème ? J'apprécie moyennement qu'on me traite de "pote des macaronis". Je promets de faire ça dans la discrétion la plus totale, bien entendu.

Je n'y vois aucun inconvénient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antonia Keller

avatar

Date d'inscription : 15/05/2011
Messages : 846
Localisation : Sudri

Emploi : Serveuse

MessageSujet: Re: Vincent Jaeckel   Mer 23 Mai 2012 - 23:25

Bienvenu monsieur que j'ai vu de loin au Sole.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vincent Jaeckel   

Revenir en haut Aller en bas
 

Vincent Jaeckel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Walhalla :: ► DIEGESE :: :: FICHES VALIDEES :: :: Vanes-